MAROC
06/11/2018 11h:14 CET

L'avocat d'Harvey Weinstein demande l'abandon des poursuites pour "erreur d'enquête"

La prochaine audience du procès est prévue le 20 décembre.

ASSOCIATED PRESS
L'ex producteur américain Harvey Weinstein, accusé de viol et agressions sexuelles, et son avocat Benjamin Brafman, le 11 octobre 2018 à New York.

JUSTICE - L’avocat d’Harvey Weinstein, Benjamin Brafman, a demandé lundi l’abandon de toutes les poursuites contre son client invoquant une “nouvelle erreur” dans l’enquête sur les agressions sexuelles présumées.

Dans un recours déposé lundi au tribunal de Manhattan, Benjamin Brafman affirme avoir découvert “une nouvelle erreur” commise selon lui par l’enquêteur de la police new-yorkaise, Nicholas DiGaudio, dans ce dossier qui a secoué Hollywood.

Il a indiqué avoir découvert qu’une des trois accusatrices à l’origine de l’inculpation de M. Weinstein, Mimi Haleyi, avait continué à communiquer avec l’ex-producteur après juillet 2006, date à laquelle il l’aurait agressée sexuellement.

Mme Haleyi, assistante de production, aurait envoyé en février 2007 un SMS demandant à rencontrer M. Weinstein, un message qui n’a jamais été porté à la connaissance du grand jury qui a validé l’inculpation de M. Weinstein, selon M. Brafman qui attribue cette omission au détective DiGaudio, qui dirigeait l’enquête sur Harvey Weinstein et a déjà été mis en cause à deux reprises pour des erreurs lors de ces investigations.

Il avait notamment omis de faire état d’un témoignage contredisant la déposition de Lucia Evans, une autre accusatrice de M. Weinstein.

La prochaine audience du procès d’Harvey Weinstein est prévue le 20 décembre.