ALGÉRIE
17/05/2018 14h:39 CET

L’avenir télécom est déjà présent pour le Mondial 2022

Le Qatar, pays organisateur du Mondial 2022 de football, met en exécution ses engagements vers la 5G.

Natali_Mis via Getty Images
5G.

La motivation économique projette le choix technologique. Le Qatar, pays organisateur du Mondial 2022 de football, met en exécution ses engagements vers la 5G.

Les premiers services commerciaux 5G sont opérationnels dans ce pays depuis lundi dernier. Baptisé “5G Supernet”, le premier réseau 5G, disponible dans le monde, s’annonce très avantageux non seulement pour les “qataris branchés” mais aussi pour les entreprises locales notamment celles qui sont concernées par l’opération de l’organisation de la Coupe du Monde 2022.

L’augmentation des débits et de la portée, une meilleure utilisation du spectre hertzien et des temps de latences de signaux beaucoup plus faibles, laissent espérer des performances de qualité que la 5G apportera à la clientèle résidentielle, mais surtout aux entreprises pour leurs projets de transformation numérique. Les points d’accès du réseau “5G supernet”, déployés principalement à Doha, utilisent la bande de fréquence à 3.5 GHz et couvrent une zone géographique de plusieurs kilomètres, englobant toutes les destinations populaires, allant de l’île Pearl Qatar au sud jusqu’à l’aéroport international Hamad.

Pour de nombreux experts en technologies du numérique, ce réseau sera une véritable rampe de lancement de services innovants en matière de voitures autonomes, des “routes connectées” intelligentes, de réalité virtuelle et augmentée, de santé et d’agriculture intelligentes, de drones de service etc. Ces services faciliteront la digitalisation du pays et feront propulser la transformation numérique vers d’autres secteurs d’activité autres que les télécommunications et administrations financières.

La décroissance du temps de latence consolidera l’avenir de la conduite automobile en la rendant plus efficace, plus sûre et plus intelligente et renforcera le lien technologique entre les blocs opératoires des hôpitaux qataris et ceux des pays développés à travers le développement de la robotique pour des opérations chirurgicales à distance.

L’efficacité spectrale du réseau “5G Supernet” permettra au staff de l’organisation du Mondial 2022 de déployer des capteurs et objets connectés afin de faciliter la gestion du flux humain attendu, dans un pays à très petite superficie.

L’utilisation de la réalité virtuelle en mobilité 5G permettra à un spectateur de suivre, en vidéo et en temps réel, la prestation individuelle d’un footballeur de son choix grâce aux centaines de caméras qui seront installées dans les stades qui accueilleront cette manifestation mondiale.