TUNISIE
23/07/2018 18h:03 CET

L'audition du ministre des Affaires sociales interrompue par un violent clash entre Mourou et un député (VIDÉO)

En vidéo, un violent clash oppose Mourou à un député de Nidaa Tounes.

À peine la séance plénière consacrée à l’audition du ministre des Affaires Sociales ouverte, le vice-président de l’Assemblée des Représentants du Peuple, Abdelfattah Mourou, a décidé de la lever. La raison? 

Un échange tendu a eu lieu, lundi, entre Abdelfattah Mourou et le député de Nidaa Tounes Imed Awled Jabril, qui avait protesté contre l’absence de sa question de la liste des questions à poser au ministre, pourtant envoyée quatre jours auparavant. 

D’après Mourou, le député Awled Jabril a déposé sa question vendredi dernier mais elle n’est parvenue au bureau du ministre que ce lundi, jour de la tenue de la séance plénière. “Or, selon le règlement interne de l’ARP, les questions doivent être déposées 15 jours avant la tenue de la séance plénière”, a fait savoir le vice-président de l’ARP.

Une décision qui n’était pas au goût du député Awled Jabril qui, emporté par la colère, a accusé Mourou de l’enfreindre et la présidence de l’ARP de complot dans le but de retirer sa question.

“Je ne travaille pas pour vous, j’applique la loi!” s’est emporté le vice-président de l’ARP excluant le député de la séance. Ce dernier refusant de quitté la plénière, s’en suit alors, pendant plusieurs minutes une joute verbale entre les deux hommes, chacun défendant sa position.

Le malentendu entre les deux hommes a provoqué une perturbation de la séance qui a été suspendue à une première fois, puis une deuxième incitant ainsi Mourou à menacer de recourir aux agents de sécurité pour faire évacuer Imed Awled Jabril de la plénière.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.