MAROC
06/03/2019 10h:49 CET | Actualisé 07/03/2019 10h:22 CET

Latifa Ibn Ziaten bientôt au Maroc pour rendre hommage à son fils tué par un terroriste en France

Elle inaugurera notamment des bibliothèques dans une prison et un collège de Tétouan.

VIVRE-ENSEMBLE - Du 8 au 12 mars, celle que l’on surnomme la “mère courage”, Latifa Ibn Ziaten, se rendra au Maroc pour commémorer le 7ème anniversaire de la mort de son fils, Imad Ibn Ziaten. Comme chaque année, elle en profitera pour lancer et inaugurer ses nouveaux projets solidaires et de vivre-ensemble avec son association Imad pour la Jeunesse et la Paix.

Le 9 mars, elle mettra sur la route sa “caravane médicale” et inaugurera les bibliothèques de la prison Oued Laou et du collège Mohamed Abib Eljabiri de Tétouan. Des jeunes Français issus du lycée professionnel Ferdinand Buisson d’Elbeuf ont mis la main à la pâte pour la réalisation de ce projet.

Le lendemain, le cimetière de M’diq, où Imad est enterré, accueillera la cérémonie d’hommage en sa mémoire. A la fin de la cérémonie, une course pour la paix sera lancée. Latifa Ibn Ziaten terminera son séjour le 11 mars, dans la même ville. Elle y inaugurera la bibliothèque du collège Taha Hussein et la salle informatique du collège Ibn Batouta. 

Le 11 mars 2012, le fils de Latifa Ibn Ziaten, Imad, militaire en France, a été la première victime du “tueur au scooter”, le terroriste français Mohamed Merah, à Toulouse. “Je suis très triste au fond de mon coeur mais je veux donner du bonheur aux gens, voir des yeux briller”, confiait-elle au HuffPost Maroc en fin d’année dernière. Avec ce nouvel hommage, l’Association Imad pour la Jeunesse et la Paix réaffirmera “sa détermination à répandre les valeurs du vivre-ensemble et de la paix, plus que jamais nécessaires aujourd’hui”.