TUNISIE
04/12/2018 18h:03 CET | Actualisé 05/12/2018 12h:10 CET

Le tunisien Mhamed Hassine Fantar reçoit le prix international d'archéologie “Amedeo Maiuri”

Et ce pour pour “ses recherches inlassables et sa parfaite gestion du patrimoine archéologique de la Tunisie”

Renee Vititoe via Getty Images

Cette année, le prix international d’archéologie “Amedeo Maiuri” sera attribué au Professeur émérite et historien spécialiste de la civilisation punique et des langues ouest-sémitiques, M’hamed Hassine Fantar. 

Ce prix lui est décerné pour “ses recherches inlassables, sa gestion et sa diffusion du patrimoine archéologique de la Tunisie” qui ont rendu “le candidat parfaitement fidèle à l’esprit du Prix,” rapporte le site italien ilcorrierino.  

Et contrairement à l’habitude, la cérémonie de remise du Prix  “Amedeo Maiuri”, promue par l’administration municipale de Pompéi, sera organisée en Tunisie. 

Cette distinction sera, ainsi, remise par l’ambassadeur d’Italie en Tunisie, Lorenzo Fanara, en présence du ministre tunisien des Affaires culturelles Mohamed Zinelabidine, et ce lors de la XXIe conférence internationale “L’Afrique romaine” qui se tiendra du 7 au 9 décembre, à Tunis, précise l’agence de presse italienne Ansamed

 

D’après ilcorrierino, le prix que recevra M’hamed Hassine Fantar sera une sculpture de l’artiste napolitain Michele Jodice et de deux volumes de mérite de l’éditeur Mazenod à savoir “Fresques des Villas Romaines” et “Mosaïques gréco-romaines”.

Ce prix est une reconnaissance du parcours de ceux qui, au cours de leur activité professionnelle d’exploration de l’Histoire, se sont distingués et ont prodigué des bénéfices considérables en matière de divulgation de données archéologiques et d’investigation scientifique, contribuant ainsi au progrès de leur pays. 

Ayant un parcours académique riche, le professeur Fantar, qui est également président de l’Association tunisienne pour l’histoire et l’archéologie, est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages et d’une centaine d’articles académiques consacrés aux Phéniciens, aux populations libyennes et à la civilisation carthaginoise.

Sa carrière regorge de titres et de distinctions académiques. Il compte parmi ses nombreux prix internationaux l’ordre de grand officier de la République italienne et deux diplômes honorifiques de l’Université de Bologne et de Sassari. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.