ALGÉRIE
03/01/2019 16h:43 CET

L'ancien centre ville de Médéa classé site sauvegardé

L'ancien centre ville de Médéa, dont les premières édifications remontent à plusieurs siècles, vient d'être classé site sauvegardé du patrimoine national.

DR

L’ancien centre ville de Médéa, dont les premières édifications remontent à plusieurs siècles, vient d’être classé site sauvegardé du patrimoine national, a révélé jeudi le directeur local de la Culture.

Ce classement en site sauvegardé est le “couronnement” d’une longue procédure, qui a durée plus de quatre années et ayant abouti à l’intégration de l’ancien centre ville de Médéa au patrimoine national, a indiqué, à l’APS, Brahim Benabderrahmane, ajoutant qu’une étude portant élaboration d’un plan permanent de sauvegarde et de préservation du site sera lancée, dans les tous prochains jours, dans la perspective de sa mise en valeur.

Une étude préliminaire, axée sur l’historique du tissu urbain à classer, l’analyses des différents styles architecturaux qui composent ce site, ainsi que la récolte de données historiques et documentaires inhérentes à ce dernier, avait été réalisée dans le cadre de la procédure de classification, a-t-il expliqué.

Le plan permanent de sauvegarde de l’ancien centre ville de Médéa va permettre, selon ce responsable, de déterminer les futures actions à entreprendre sur le site, de façon a mieux le valoriser, d’une part, et le protéger contre toute forme d’atteinte susceptible de porter préjudice à ce patrimoine.

La direction de la Culture va opter, lors de la mise en œuvre de ce plan de sauvegarde, pour une démarche “participative” visant à associer, aussi bien le mouvement social, les notables, les chercheurs, que les élus et les différentes administrations techniques, dans l’exécution de chacune des étapes, a fait savoir le responsable.

Le but de cette démarche est de proposer les meilleures idées, coordonner le travail sur le terrain et situer le champ d’intervention de chaque partie, notamment quant à la nature des travaux à réaliser au niveau du site sauvegardé, et veiller à préserver le cachet particulier de patrimoine, a-t-il conclu.