MAROC
01/09/2018 13h:32 CET

Lana Del Rey annule son concert en Israël

Elle a justifié son choix sur Twitter.

Ethan Miller via Getty Images

MUSIQUE - La chanteuse américaine Lana Del Rey a annoncé, vendredi 31 août sur Twitter, l’annulation de son concert prévu vendredi prochain dans le nord d’Israël. Elle a justifié ce choix en expliquant qu’elle n’a pas pu organiser, en même temps, un concert en Palestine.

“C’est important pour moi de me produire à la fois en Palestine et en Israël et de traiter tous mes fans de manière équitable”, a-t-elle écrit dans un tweet. “Malheureusement cela n’a pas été possible de programmer ces deux visites au même moment à cause du manque de temps et c’est pourquoi je reporte ma performance au festival Meteor à un moment où je pourrai planifier des visites à la fois pour mes fans israéliens et palestiniens, ainsi que, je l’espère, dans d’autres pays de la région”.

Dans un communiqué de presse, l’organisation du festival a indiqué, ironiquement, qu’elle appréciait que la chanteuse ait choisi le festival Meteor pour faire parler d’elle dans les médias: “Nous apprécions vraiment la façon dont elle a utilisé Meteor pour s’attirer l’attention de la presse”.

La venue de l’artiste de 33 ans en Israël avait suscité une polémique et le lancement d’une pétition par le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) qui lutte contre l’occupation israélienne en Palestine. Ce dernier appelait la chanteuse à annuler son concert.

Vendredi, le mouvement a remercié Lana Del Rey sur Twitter pour sa décision de se retirer du festival Meteor en Israël. “Vous avez entendu l’appel d’innombrables fans et groupes qui se soucient beaucoup de la justice (...). Nous exhortons tous les artistes restants à respecter également le piquet de grève palestinien”.

Dans un tweet publié le 19 août, Lana Del Rey avait indiqué qu’elle comprenait que beaucoup de ses fans soient contrariés par le fait qu’elle aille se produire en Israël. “Ce que je peux vous dire c’est que je crois que la musique est universelle et qu’elle devrait être utilisée pour nous rassembler”, avait-elle écrit, ajoutant qu’elle et son groupe “ne sont pas toujours d’accord” avec la politique des pays dans lesquels ils se produisent, “même dans notre propre pays”, les Etats-Unis.

Selon elle, se produire en Israël ne devait pas être vu comme “une déclaration politique ni une adhésion à la politique” de ce pays. “Je suis une simple chanteuse, je fais de mon mieux pour naviguer dans les eaux des constantes difficultés tumultueuses des pays en guerre à travers le monde dans lesquels je voyage tous les mois”.