TUNISIE
05/07/2018 15h:19 CET

L'ambassade britannique dément les accusations de manipulation de l'opinion tunisienne

Les révélations du quotidien britannique The Guardian avait fait polémique le lundi 2 juillet.

Zoubeir Souissi / Reuters

Suite au rapport du Guardian expliquant que gouvernement britannique aurait sollicité la célèbre agence de publicité Saatchi & Saatchi pour mener une campagne médiatique en faveur du gouvernement tunisien, l’Ambassade Britannique en Tunisie a tenu à préciser le jeudi 5 juillet que ces dires étaient incorrects, et que le gouvernement Britannique ne finançait aucune campagne médiatique pro-gouvernementale en faveur de l’exécutif Tunisien ou contre les protestations sociales.

 

L’Ambassade a aussi expliqué que son gouvernement fournissait une assistance technique à la Tunisie au travers de programmes de développement, et que le Royaume-Uni tenait à rester transparent avec le peuple Tunisien.

Publié le lundi 2 juillet, le rapport du Guardian dénonçait une tentative des Britanniques de manipuler l’opinion publique tunisienne en les poussant à digérer les réformes d’austérité dictées par le Fonds Monétaire International.

Cette manipulation aurait pris forme au travers du financement par les autorités britanniques d’une campagne menée par Saatchi & Saatchi, célèbre agence de publicité anglaise, visant les Tunisiens âgés de 18 à 25 ans.

Les fonds finançant la campagne proviendraient, selon The Guardian, d’un fonds secret du gouvernement britannique pour les conflits, la sécurité et la stabilité (CSSF). Ce fonds a été crée par plusieurs départements gouvernementaux clés, dont le ministère des Affaires étrangères et le ministère du Développement international. “Il a suscité de vives inquiétudes parmi les députés par rapport au manque de transparence, de responsabilité et de leadership”, révèle l’article. 

Enfin, le quotidien londonien cite les propos d’un député travailliste au comité de développement international du Parlement, Lloyd Russell-Moyle: “je ne vois pas de meilleur exemple du cynisme de ce gouvernement que de financer une campagne de relations publiques pour soutenir l’État tunisien” a-t-il affirmé.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.