ALGÉRIE
15/05/2018 09h:01 CET

L’Algérie condamne avec "la plus grande vigueur" le bain de sang perpétré à Gaza

Mohammed Salem / Reuters

L’Algérie condamne “avec la plus grande vigueur” le “bain de sang” perpétré lundi 14 mai 2018 à Ghaza par les forces d’occupation israéliennes contre des manifestants palestiniens, a déclaré le porte-parole du Ministère des affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, dans un communiqué. 

“Face à cet abominable crime de guerre, la communauté internationale, et singulièrement le Conseil de Sécurité des Nations Unies, est de nouveau interpellée avec force pour assumer toutes ses responsabilités à l’égard du peuple palestinien en vue d’assurer sa protection conformément aux normes du droit international humanitaire et de réparer l’injustice qui lui est faite”, peut-on lire.

L’Algérie, “en cette triste occasion, s’incline devant la mémoire des valeurs martyrs de la liberté”, exprimant “sa pleine solidarité avec le peuple palestinien”. 

L’Algérie a réitéré son soutien à la cause palestinienne et au droit  du peuple palestinien d’établir son Etat indépendant avec Al-Qods pour capitale. 

60 Palestiniens ont été tués lundi 14 mai 2018 sous les balles israéliennes et au moins 2.400 autres ont été grièvement blessés. Plus de 100.000 palestiniens ont manifesté hier pour dénoncer la décision de transférer l’ambassade américaine à Jérusalem, pour commémorer la Nakba et réclamer le droit du retour.