MAROC
11/10/2018 11h:08 CET | Actualisé 11/10/2018 14h:46 CET

L'agence RAPP Maroc remporte le prix de la publicité la plus respectueuse de la femme

Avec le spot "Ntaawnou Ala Chqa" (Faisons le ménage ensemble), l'agence a lancé un débat sur la place des femmes dans la société marocaine.

DR

TÉLÉVISION - La spot télévisé “Ntaawnou Ala Chqa” (’Faisons le ménage ensemble”), de la marque de détergents Mio, où l’on voit des hommes et des garçons qui tiennent le balai et s’accommodent de tâches ménagères, avait fait un effet boeuf dans le monde de la publicité marocaine et marqué les esprits. Réalisée par l’agence RAPP Maroc, elle a remporté hier à Casablanca, le tout premier Trophée Tilila récompensant la publicité la plus valorisante pour l’image de la femme. 

Après quelques mois de délibérations entre un jury composé de l’anthropologue Mohamed Sghir Janjar, de la représentante de ONUFemmes Maghreb Leïla Rhiwi, de l’experte en genre Rabea Naciri, de l’écrivaine et réalisatrice Sonia Terrab ou encore de l’experte en communication et publicité tunisienne Syrine Cherif, c’est l’agence de communication RAPP qui s’est vu remettre le premier prix, un trophée qui s’accompagne d’un million de dirhams d’espaces publicitaires offerts à la marque. 

La marque de détergents Mio a confirmé qu’une partie sera reversée à une association de protection des droits de la femme dont le nom n’a pas été divulgué. L’agence de communication nous a par ailleurs confirmé qu’elle réalisera gratuitement un spot publicitaire et des visuels pour cette association.

Créé par le Comité Parité et diversité de 2M, le Trophée Tilila (liberté, en amazighe, ndlr) fait partie de “l’arsenal d’outils” mis en place par la chaîne pour lutter contre les clichés à l’égard des femmes à la télévision, sensibiliser les producteurs de contenus publicitaires et promouvoir la parité et l’égalité femmes-hommes, avait déclaré sa présidente Khadija Boujanoui au HuffPost Maroc.

Le Comité avait appelé, en mai dernier, les acteurs du monde de la publicité à prendre part au trophée Tilila et réaliser des spots qui montrent “la femme telle qu’elle est réellement en société, et qui assume d’autres rôles que ménagère dans sa cuisine”.

Dans la publicité de Mio, exit les ménagères qui s’affrontent pour avoir la lessive la plus blanche ou les femmes qui dansent en faisant la vaisselle. Les hommes astiquent et regrettent de ne pas le faire plus souvent, comme le précise la voix-off: “Pour toutes les fois où tu as fait le ménage, pour toutes les fois où tu as trimé sans moi, pour toutes les fois où je n’ai pas tendu la main”.

“Notre challenge était de positionner cette marque dans le marché très concurrentiel des détergents”, expliquait au Reda Lahmouid, directeur de création de l’agence de communication Rapp Maroc.“Si nous avions choisi le même discours que les autres marques, nous n’aurions pas pu nous démarquer”, nous assurait Lahmouid.

“On s’est interdit de tomber dans les clichés et les stéréotypes de genre” poursuivait-il. Notre créneau dans l’agence est de parler à l’intelligence du Marocain et pour cette publicité, nous voulions lancer le débat sur la place de la femme dans la société marocaine en abordant le sujet du partage des tâches domestiques”. 

Après sa sortie, la publicité, qui a également été publiée sur la page Facebook de la marque, avait récolté, en moins de 24 heures, plus de 220.000 vues et avait été partagée plus de 1600 fois.