MAROC
07/07/2019 15h:58 CET

L'administration pénitentiaire nie "les allégations" sur l'état de santé d'un détenu à Rommani

"Le pensionnaire ne souffre d'aucune maladie nécessitant des soins au sein ou en dehors de l'établissement".

MAP

DÉMENTI - L’Administration de la prison locale de Rommani a démenti, dans un communiqué publié hier soir, des informations relayées “par certains sites électroniques” sur l’état de santé d’un de leurs pensionnaires, (W.H) selon lesquelles il “vomirait du sang”. Des allégations qui “revêtent un caractère malveillant”, selon elle, estimant qu’elles sont orchestrées par un “journaliste” ayant “purgé une peine dans cet établissement pour falsification”. 

 

Dans cette mise au point, la même source précise avoir soumis le pensionnaire à des examens médicaux. Les diagnostics et analyses menés sous la supervision du médecin de l’établissement pénitentiaire, dont “le dépistage de la tuberculose”, assure la prison, “se sont révélés négatifs”. Et de souligner que W.H “ne souffre pas d’aucune maladie nécessitant des traitements que ce soit au sein ou en dehors de l’établissement”. 

 

Le médecin de la prison a ainsi transféré le dossier du pensionnaire ”à un psychologue sauf que le concerné a refusé”, conclut la même source.