MAROC
04/03/2019 18h:36 CET

"Ladies First", la première battle de Hip-Hop féminine revient pour une deuxième édition à Casablanca

Qui détrônera Samiha, tenante du titre et gagnante de la première édition?

Positive school of hip hop
Samiha, lauréate de la précédente édition et tenante du titre de “First Lady”.

DANSE - Les femmes sont appelées sur la piste. Ladies First, la première battle de danse Hip-Hop 100% féminine revient à Casablanca pour une deuxième édition, samedi 9 mars, au Centre Culturel “Les Etoiles” à Sidi Moumen.

À la Positive School of Hip Hop, la femme est encore à l’honneur cette année, au lendemain du 8 mars, journée internationale des droits de la femme. Elle dédiera, cette année encore, son prochain événement casablancais aux danseuses Hip-Hop du royaume avec une compétition de très haut niveau, indique un communiqué de presse. 

À travers cette rencontre, les organisateurs ambitionnent de mettre en avant les talents féminins de la scène chorégraphique nationale et leur offrir “une occasion en or” de dévoiler leur maîtrise technique et leur sens artistique sur scène. Après une première édition qui a réuni plus de 25 participantes et des centaines de spectateurs venus des quatre coins du Maroc, le rendez-vous cette année s’articulera autour de trois styles de danse mis à l’honneur: le Breakdance, le New Style et le Popping.

Les candidates s’affronteront pour décrocher le titre de “First Lady” dans chacune des catégories, avant de s’affronter lors d’une ultime battle à trois pour le titre de “Best Hip-Hop dance lady”, précise le communiqué. Cette finale désignera la meilleure danseuse de Hip-hop du Maroc qui succèdera à la jeune Samiha, lauréate de la précédente édition. D’ailleurs, la jeune artiste, âgée de 17 ans et aujourd’hui membre du Positive School Crew, mettra son titre en jeu lors de cette nouvelle édition.

Au-delà de la compétition, cet événement espère avant tout encourager la nouvelle génération de danseuses Hip-hop en “les poussant à développer leur niveau dans le domaine et intégrer le monde professionnel”. Conscients
que la scène nationale Hip Hop compte très peu de figures féminines, les organisateurs souhaitent faire de cet évènement une véritable reconnaissance du talent féminin à l’échelle nationale.

Les compétitrices s’affronteront face à un jury composé de professionnels connu à l’échelle nationale, parmi lesquels Yasstosse, grand nom de la scène Hip-hop/New Style actuelle, Ayoub Moushi, un des meilleurs danseurs de Popping au Maroc, reconnu à l’international et détenteur de plusieurs titres dans sa catégorie et enfin, la gagnante de Ladies First catégorie Breakdance 2018, B-Girl Fanny, indiquent les organisateurs. 

L’événement, en partenariat avec l’ambassade des Etats-Unis, débutera à 15h au Centre culturel “Les Etoiles” Sidi Moumen, à Casablanca.