ALGÉRIE
12/03/2019 16h:38 CET

LADDH: "La feuille de route proposée par le système va aggraver la crise"

Reuters

Le président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), Noureddine Benissad a réagi aux  annonces apportées par le pouvoir, aux revendications exprimées par le peuple algérien. Pour le président de la LADDH la feuille de route de la présidence va à l’encontre de ce que demande le peuple et “va aggraver la crise”.   

“La feuille de route proposée par le communiqué de la présidence en réponse aux manifestations populaires va à l’encontre de la volonté du peuple, seul source du pouvoir et de la souveraineté populaire”, juge-t-il. La décision du pouvoir d’être juge et partie lors de la période de transition constitue pour M Benissad un mépris en direction des algériens.  

“Une transition pilotée, gérée et conduite par le système autoritaire décrié et rejeté par le peuple est un ultime mépris à l’intelligence du peuple et aux revendications de la rue”. “Le système, désormais illégitime, même, du point de vue de sa propre constitution, faite sur mesure pour une “présidence à mort”, ne peut initier le changement et en contrôler totalement le processus.

Il est dans le déni total pour négocier des changements systémiques”, accuse  Noureddine Benissad qui demande la fin du régime et l’émergence d’un nouvelle Algérie.

“Cette rue exige le démantèlement du système autoritaire, source des malheurs du peuple  et l’émergence d’une nouvelle Algérie démocratique et prospère, respectueuse des libertés collectives et individuelles”, affirme M Benissad qui met garde les autorités contre toute tentation de répression des manifestations pacifiques.