MAROC
15/05/2019 12h:39 CET

L'acteur marocain Abdellah Amrani tire sa révérence à l'âge de 78 ans

Son état de santé était instable depuis novembre dernier.

Facebook

CULTURE - C’était un visage familier du téléspectateur marocain. L’acteur marrakchi Abdellah Amrani est décédé hier, mardi 14 mai, dans sa ville natale à l’âge de 78 ans. Il venait de rejoindre son domicile après avoir quitté l’hôpital militaire de Rabat où il avait été transporté suite à la détérioration de son état de santé, indiquent nos confrères de Hespress. Et de préciser que le défunt sera inhumé, ce mercredi à Marrakech, après la prière Addohr au nouveau cimetière de Douar Al-Askar de la ville ocre.

Sur scène comme pour le grand et le petit écran, il était l’un des acteurs les plus anciens et les plus appréciés pour sa maîtrise reconnue de l’interprétation des divers rôles qu’il avait été amené à jouer.

Sur son portail, le ministère de la Communication et de la Culture s’est dit affligé par la disparition de ce grand acteur suite à “son état de santé instable depuis qu’il a subi une opération chirurgicale au niveau du crâne au mois de novembre dernier”. Le ministère ajoute que le parcours du défunt a été marqué par “sa richesse” et laissé une empreinte indélébile notamment dans de célèbres films dont il cite “Les amis d’hier” (1997), “Taif Nizar” (2002), “La symphonie marocaine” (2006) et “L’orange amère” (2006). 

Le département de la Culture précise que dès l’âge de 18 ans, Abdellah Amrani s’est inscrit à l’école d’art dramatique où il a suivi un cursus de trois ans pendant lequel il a réussi à se doter d’une “maîtrise des différents genres d’expression et de communication avec le public”. Il a ensuite donné libre cours à son talent en rejoignant la troupe de théâtre nationale, fondée en 1952 et qui réunissait les plus grandes figures de l’art dramatique. L’occasion pour Amrani de briller dans plusieurs pièces de théâtres mais aussi dans des festivals nationaux et internationaux, ajoute la même source.