MAROC
08/03/2019 17h:27 CET

L'acteur Amr Waked condamné à huit ans de prison en Egypte

L'acteur international vit depuis plusieurs années en Europe.

Luke MacGregor / Reuters

JUSTICE - Par contumace. Selon la chaîne américaine ABC, l’acteur égyptien Amr Waked a appris “par des sources informelles” avoir été condamné à deux peines, de cinq et trois ans de prison, par un tribunal militaire du Caire, pour “avoir propagé de fausses informations et insulté les institutions de l’Etat”.

C’est l’acteur lui même qui a révélé sa peine sur Twitter dans une série de messages. Une décision qui daterait de mai 2018:

“La menace est la suivante: on m’a dit qu’en mon absence, la magistrature ‘militaire’ égyptienne m’a condamné à 5 ans d’emprisonnement et une autre peine de 3 ans d’emprisonnement sur deux chefs d’accusation pour avoir  répandu de fausses nouvelles et insulté les institutions étatiques. Ils refusent de faire une copie des deux jugements parce qu’ils n’ont pas encore été ratifiés, même s’ils ont été annoncés en mai dernier. Je suis citoyen civique de la nation de l’art.”

L’acteur, résidant actuellement en Europe, explique à ABC que si son jugement n’a toujours pas été ratifié, il craint qu’il le soit en cas de retour en Egypte. 

Acteur engagé

Amr Waked, qui a manifesté pour le départ de l’ancien président égyptien Hosni Moubarak en 2011 puis Mohammed Morsi en 2013, n’a pas caché non plus son opposition à l’actuel président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Comme le rapporte la chaîne américaine, l’acteur suspecte qu’un tweet posté en juin 2017 soit responsable de cette condamnation.

Message dans lequel, selon la même source, Waked critiquait ouvertement la décision du parlement égyptien de céder le contrôle de deux îles de la Mer rouge à l’Arabie saoudite.

Quelques jours après ce message, Samir Sabry, un avocat connu pour régulièrement porter plainte contre des célébrités critiques du pouvoir, a déposé une plainte contre l’acteur. Pendant une interview télévisée, il a accusé l’acteur de travailler “contre l’Egypte”.

En octobre 2017, l’acteur avait déjà été condamné à trois mois de prison pour avoir abîmé une voiture garée à proximité de sa maison au Caire, rapporte le Chicago Tribune. A l’époque déjà, l’acteur avait accusé le gouvernement de tenter de le punir pour ses positions.

Connu des Marocains pour ses rôles dans plusieurs séries et films égyptiens, Amr Waked s’est aussi fait connaître à l’international grâce à des rôles dans la mini-série “House of Saddam”, la série “Marco Polo” ou encore les films “Syriana”, “Lucy” et “Des saumons dans le désert”.