MAROC
09/11/2015 13h:35 CET

En cavale au Maroc, le rappeur Lacrim s'est rendu à la police française

facebook
Fin de la vie de cavale au Maroc pour le rappeur Lacrim

JUSTICE - Fin de la vie en cavale pour Lacrim. Le rappeur d’origine algérienne condamné à trois ans de prison pour détention et transport d’armes par un tribunal marseillais en mars dernier vient de quitter le Maroc pour se rendre à la police française. Le rappeur de 30 ans s’est présenté ce lundi matin au commissariat de au commissariat de L'Haÿ-Les-Roses en Île-de-France, indiqueLe Parisien.

LIRE AUSSI:Lacrim, le rappeur en cavale au Maroc, sort un nouveau clip (VIDÉO)

Sur sa page Facebook, Karim Zenoud de son vrai nom, a annoncé qu’il était rentré en France où il avait "pu passer du temps avec (sa) famille et (ses) proches, finaliser (son) projet". Il a aussi pu "voir (sa) fille qui vient de naître et revoir (son) fils". Avant de poursuivre : "Cet après-midi, j'ai décidé de me présenter moi-même à la justice. Merci à tous pour vos messages de soutien. Je regardais de temps en temps personnellement mes réseaux, sachez que ça me donnait de la force et une motivation supplémentaire".

Le rappeur s’était produit en concert début octobre dans une boîte de nuit à Rabat. Le 26 octobre dernier, il a sorti "Gustavo Gaviria", le premier extrait de son album R.I.P.R.O volume 2 dont le clip dépasse les 5 millions de vues. Le 6 novembre, il sort un nouveau single intitulé "Poutine", dont le clip a été visionné 1,8 millions de fois en trois jours.

Galerie photo Les rappeurs marocains à suivre Voyez les images