MAROC
05/03/2019 18h:17 CET

L'arbitre du match RAJA-RSB suspendu pour une durée d'un an

Le Raja avait crié au "massacre arbitral".

ARBITRAGE - Après un arbitrage scandaleux lors du match ayant opposé le Raja de Casablanca à la Renaissance sportive de Berkane en Coupe de la CAF, la Confédération Africaine de Football a décidé de suspendre pour une durée d’un an l’arbitre camerounais Antoine Max Depadoux Effa Essouma.

“Suite à la performance faible et insatisfaisante qui a eu une incidence sur le résultat final du match de la Coupe des Confédérations CAF Total Jour 4 entre la Renaissance Sportive de Berkane et le Raja Club Athletic, disputé le 3 mars 2019 à Berkane, le Comité des arbitres de la CAF a décidé de suspendre l’arbitre Antoine Max Depadoux Effa Essouma pour un an”, lit-on dans un communiqué de la Confédération africaine de football.

Antoine Max Depadoux Effa Essouma avait été auteur d’une série d’erreurs d’arbitrage, dont un but refusé à la 92e minute de jeu, des penaltys non sifflés, un tirage du maillot du capitaine des Verts, Badr Benoune, et des avertissements non distribués. Des fautes qui ont privé le Raja d’une victoire qui aurait pu lui être bénéfique.

Les dirigeants du club casablancais avaient tenu une réunion d’urgence quelques minutes après la rencontre et envoyé une lettre au président de la CAF, Ahmad Ahmad, pour dénoncer ce qu’ils ont qualifié de “scandale arbitral”, en menaçant de se retirer des compétitions africaines, notamment la coupe de la CAF et la Supercoupe africaine.