MAROC
09/07/2018 12h:53 CET

La wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima dément le décès de 45 migrants subsahariens

Tous les occupants de l'embarcation ont été secourus.

Juan Medina / Reuters

MIGRANTS - La wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a démenti lundi les informations selon lesquelles 45 personnes issues d’Afrique subsaharienne ont péri dimanche au large de Larache, précisant qu’il s’agit du naufrage d’une embarcation de migrants dont tous les occupants ont été secourus.

En effet, dans la nuit du 8 au 9 juillet, l’agence de presse turque Anadolu avait annoncé la découverte de corps flottant aux larges des côtes de Larache. Une information démentie dans une mise au point par les services de la wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Ces derniers précisent que certains sites électroniques, citant une agence de presse, “ont rapporté de fausses informations indiquant que les corps de 45 migrants issus d’Afrique subsaharienne ayant péri lors d’une tentative d’immigration illégale ont été repêchés dimanche au large de la province de Larache”.

Trois migrants en observation à l’hôpital

Les services de la wilaya démentent avoir enregistré un quelconque cas de décès parmi ces migrants et soulignent qu’il s’agit de l’échouage, tôt dimanche, d’une embarcation transportant 33 candidats à l’immigration clandestine au large de Larache, dont les occupants ont tous été secourus.

La même source ajoute que cinq d’entre eux ont été transférés à l’hôpital provincial de Larache pour recevoir les soins nécessaires, notant que deux ont quitté l’hôpital, alors que les trois autres, dont une femme enceinte, demeurent sous observation médicale, leur état de santé ne suscitant aucune inquiétude. 

La Méditerranée reste la mer de tous les dangers pour les candidats au passage clandestin vers l’Europe. Au moins de juin, 629 migrants sont morts alors qu’ils tentaient de rejoindre le continent européen via la Méditerranée, a indiqué vendredi l’Organisation internationale des migrations (OIM).