ALGÉRIE
17/05/2019 13h:32 CET

La wilaya d'Alger justifie l'interdiction d'accès à l'esplanade de la Grande Poste

HuffPost Algérie
Saïd Jeff pour le HuffPost Algérie

 L’escalier de l’entrée principale de la Grande_poste est interdit au public depuis ce matin. La police a utilisé à plusieurs fois les bombes lacrymogènes pour empêcher les manifestants, déjà très nombreux, à y accéder. 

Des fourgons de police et des cordons bloquent l’accès à cette esplanade devenu une des tribunes les plus en vue du soulèvement populaire du 22 février.

Dans un communiqué publié ce vendredi 17 mai sur sa page Facebook, la wilaya d’Alger explique pourquoi la bâtisse de la Grande Poste est interdite aux manifestations en ce 13ème vendredi de manifestation.

 

La wilaya justifie cette décision par les risques d’affaissements des escaliers et des paliers de repos constatés par l’Organisme National de Contrôle Technique de la Construction (ONCTC). “Pour éviter les risques d’affaissements, il a été décidé des mesures de prévention par l’interdiction de l’utilisation des escaliers et des paliers. En outre, il a été décidé le lancement des travaux de réfection des parties fragilisées”, annonce la wilaya dans un communiqué   

Un important dispositif policiers interdit l’accès aux marches de la Grande Poste, devenue depuis le début du Hirak l’épicentre de la contestation. Cette interdiction a provoqué la colère des manifestants présents en nombre à la Grande Poste.