LES BLOGS
06/02/2019 10h:07 CET | Actualisé 06/02/2019 10h:20 CET

La voiture rouge

Chokri Belaïd est peut-être mort, mais pas son héritage. Il vit en chacun de nous.

AFP via Getty Images

J’ai reçu Chokri Belaid deux fois chez moi .La dernière fois fois peu de temps avant son assassinat ....

À part sa grande intelligence, sa vision politique que les jours ne font que confirmer, sa belle aura, son charisme, ce garçon dégage une bonté intrinsèque, innée, originelle, celle que seules les grandes âmes de passage détiennent.

Pendant ce dîner, Chokri a laissé de coté ses camarades pour se lier d’amitié à mon fils Karim 3 ans. Ils ont chanté ensemble et Karim n’a pas lâché notre hôte de la soirée, faisant promettre -au passage- à son nouveau camarade qu’il lui apporterait une voiture rouge de Tunis la prochaine fois.

La nouvelle de l’assassinat de Chokri nous a anéanti, mon fils a eu son premier choc émotionnel, sa première crise de larmes, ne comprenant pas exactement la portée de la mort, mais réalisant instinctivement -en observant notre douleur- que quelque chose de terrible est arrivé à son ami.

Il a fallu qu’un ami appelle mon fils au téléphone pour prétendre qu’il était Chokri pour contenir son chagrin. Et puis petit à petit avec des mots bien choisis, son papa et moi avons expliqué que son ami est devenu encore plus proche de lui puisqu’il vivra pour toujours dans le coté gauche de son petit corps, du coté du coeur, et qu’il sera désormais toujours avec lui.

Un certain mercredi, nous sommes parti avec Karim pour la manif “qui a tué Chokri Belaid?”. Karim a été à la tête de la manif sur les épaules de Mouheb Snoussi qui était comme un fils pour Chokri, et qui connaissait Karim depuis la fameuse visite.

Je n’ai pas oublié d’acheter une voiture rouge à Karim pour lui dire que Chokri la lui a envoyé, et qu’il était très fier de son camarade.

Olfa Rhymy Abdelwahed

 

Ce blog a été rédigé et publié sur les réseaux sociaux le 13 novembre 2013.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.