TUNISIE
27/12/2018 12h:09 CET

La ville de Tunis va se doter de son premier refuge pour sans-abris

Ouverture en mars 2019.

La ville de Tunis va se doter de son premier refuge pour sans-abris a annoncé le gouverneur de Tunis Chedly Bouallègue, mercredi.

“Nous avions promis de trouver une solution pour ces sans-abris et grâce à la coopération de la municipalité de Tunis, nous avons pu trouver un espace à Sidi Béchir” qui pourra les accueillir.

 

Cet espace, qui est en train d’être aménagé sera prêt en mars 2019.

“L’État était dans l’obligation de trouver un espace pour ces gens-là” dit-il face aux multiples alertes lancées par des associations sur la hausse du nombre de sans-abris dans la ville de Tunis.

Ainsi l’État se chargera des dépenses relatives à ce refuge, mais une association s’occupera quant à elle de sa gestion a expliqué le gouverneur de Tunis. “Ce ne sera pas une résidence définitive, les sans-abris pourront venir y passer la nuit, se restaurer et être pris en charge au niveau des soins” a-t-il expliqué.

Ce refuge pourra ainsi accueillir entre 25 et 30 personnes, un chiffre estimé assez faible par rapport au nombre de sans-abris: “Le nombre de sans-abris change sans cesse. Parfois il augmente, parfois il baisse, car certains ne le restent pas indéfiniment et retournent vers leurs familles”.

Selon les chiffres citées par le gouverneur, il y a près de cinquante personnes qui sont dans l’incapacité totale de trouver un abri, dont l’âge se situe entre 13 et 78 ans. “Leur situation sanitaire requière des soins, un suivi et surtout de la persuasion” pour les encourager à rejoindre ce refuge: “Quand on discute avec eux, ils refusent de rejoindre ces espaces qui leurs sont dédiés” explique Chedly Bouallègue affirmant qu’il s’agit de l’étape la plus importante à réaliser d’ici l’ouverture du refuge.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.