MAROC
11/06/2019 10h:37 CET

"La vie lente" d'Abdellah Taïa parmi les livres à lire cet été selon l'Académie Goncourt

Le roman figure également dans la sélection de printemps établie par le jury du prix Renaudot.

LARRY BUSACCA / GETTY IMAGES / A.TAIA

LITTÉRATURE - Si vous ne savez pas quels livres prendre dans votre valise pendant vos vacances d’été, l’Académie Goncourt, qui récompense chaque année en France le prix du meilleur roman, a établi une liste de conseils de lectures estivales.

Parmi les douze ouvrages sélectionnés figure le dernier roman d’Abdellah Taïa, “La vie lente”. Paru le 7 mars dernier aux éditions du Seuil, il raconte l’amitié tumultueuse entre Mounir, Parisien homosexuel de 40 ans d’origine marocaine, et Madame Marty, sa voisine de 80 ans, deux “exclus de la République” vivant dans des conditions précaires dans la France post-attentats terroristes de 2015, indique la maison d’édition.

Une amitié qui “vire au cauchemar” et pousse la vieille dame à appeler la police pour arrêter Mounir. “Antoine, le commissaire qui interroge le jeune homme, le soupçonne de liens avec les djihadistes. Mais Antoine existe-t-il vraiment? Où passe la frontière entre le vrai et l’imaginaire?”, peut-on lire dans le résumé du livre.

Ce roman d’Abdellah Taïa, paru deux ans après “Celui qui est digne d’être aimé”, figure également dans la sélection de printemps établie le 14 mai par le jury du prix Renaudot, autre prestigieux prix littéraire français, aux côtés, entre autres, du roman “Rue du Pardon” de l’écrivain franco-marocain Mahi Binebine.

Originaire de Salé, Abdellah Taïa a suivi des cours de littérature française à Rabat et Genève avant de s’installer à Paris. En plus de ses oeuvres littéraires, il est réalisateur du film “L’Armée du salut” sorti en 2014, adaptation de son roman éponyme publié en 2006.

Parmi les dix membres permanents de l’Académie Goncourt figure l’écrivain franco-marocain Tahar Ben Jelloun. Le jury annoncera en septembre prochain les romans présélectionnés pour le prix Goncourt, dévoilé chaque année en novembre.