MAROC
15/02/2019 10h:58 CET | Actualisé 15/02/2019 10h:58 CET

La VAR débarque en Botola Pro la saison prochaine

Afin de mettre fin aux polémiques liées à l’arbitrage.

Sport1

FOOTBALL - La Fédération royale marocaine de football a organisé, jeudi 14 février à Skhirat, une rencontre de communication entre le corps arbitral et les présidents et entraîneurs des clubs de la Botola Pro Maroc Télécom.

Lors de cette réunion, le président de la FRMF a annoncé que la technique de l’assistance vidéo (VAR) fera son entrée en Botola Pro dès la saison prochaine afin de mettre fin aux polémiques liées à l’arbitrage. “Ceux qui n’accéderont pas à la technique d’assistance vidéo dès la saison prochaine, qu’ils soient responsables ou arbitres, seront dépassés” a déclaré le patron du football marocain en ajoutant que la VAR sera également adoptée lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 prévue en Égypte à partir des phases éliminatoires.

Il a souligné que la Fédération a convenu avec la Fédération internationale de football (FIFA) d’adopter cette technique à partir de la saison prochaine, ce qui nécessite la mise à niveau des arbitres marocains afin de s’intégrer dans le système de football international, notant que “le travail sera entamé dès maintenant pour être prêt au début de la saison”.

En dépit du recours à la VAR, les erreurs d’arbitrage vont subsister mais seront maîtrisées, a estimé M. Lekjaa, rappelant les erreurs d’arbitrage dont a été victime l’équipe nationale marocaine lors de la Coupe du Monde qui avaient été reconnues par le président de la FIFA. Le président de la Fédération a considéré que les erreurs dans le domaine de l’arbitrage restent acceptables, à condition de ne pas être délibérément commises.

“Malgré toutes les mesures prises dans ce sens, l’arbitrage a été et continuera d’être un sujet de débat au sein du système du football national et international, car le football n’est pas une science exacte mais une compétition à forte charge émotionnelle”, a-t-il dit.

Par ailleurs, M. Lekjaa a relevé que l’arbitrage marocain connait un développement tout comme les autres aspects du football, insistant sur l’indépendance de l’arbitrage et de la commission centrale d’arbitrage. Il a néanmoins attiré l’attention sur l’absence des arbitres marocains des événements sportifs internationaux.