LES BLOGS
01/06/2019 12h:21 CET | Actualisé 01/06/2019 12h:21 CET

La Tunisie vaut mieux que ces députés

Ben Ali a fait la même chose, il a modifié les règles du jeu au dernier moment avec la volonté d’écarter des candidatures.

Anadolu Agency via Getty Images

Le projet de réforme de la loi électorale est honteux.  

Ben Ali a fait la même chose, il a modifié les règles du jeu au dernier moment avec la volonté d’écarter des candidatures, en l’occurrence il s’agissait de celle de Mustapha Ben Jaafar et Ahmed Najib Chebbi.  

Je croyais ce temps révolu mais beaucoup d’élus de l’ARP sont imprégnés des mêmes relents d’autoritarisme et d’exclusion. Ils envisagent de tailler sur mesure la loi pour fermer la voie à toute candidature qui n’irait pas dans le sens de ce qu’ils voudraient et empêcher le peuple tunisien d’exercer son libre choix tout en se gargarisant de défendre la démocratie et souveraineté du peuple.

Indépendamment de l’issue du projet, le fait même de le proposer est une honte pour la démocratie d’autant que ce qui est reproché à certains candidats aujourd’hui sont des travers qu’un grand paquet d’élus de l’ARP incarne aujourd’hui (Instrumentalisation d’association et leur financement). Les situations de conflits d’intérêt sont innombrables et tant qu’elles sont dans les clans au pouvoir, elles ne semblaient pas déranger.

Mesdames et messieurs, les députés:

Vous avez eu 5 ans pour mettre en place la cour constitutionnelle, plancher sur la question des financements des partis et des associations, … mais vous n’avez rien fait si ce n’est étaler votre opportunisme et votre mépris du peuple.

Je ne soutiens aucun candidat mais je soutiens la démocratie et ce que vous vous apprêtez à faire est un déni de la démocratie. C’est un retour vers ce que j’ai toujours estimé exécrable et abject. Je n’ai pas d’autres mots pour qualifier cela.  

Vous avez participé pendant ces quelques années à discréditer la classe politique et vous porterez la responsabilité de sa faillite car au fond vous n’êtes pas démocrates et vous incarnez ce qu’il y a de plus vils, l’opportunisme et le clientélisme. Vous êtes les hommes et les femmes d’un système qui a opprimé, malmené, bafoué les droits les plus élémentaires et vous l’incarnez par vos pratiques. 

Messieurs, mesdames les élus, une minorité et quelques visages mis à part, personnes ne vous regrettera…car vous n’aurez pas laissé de trace ni « des faits d’armes » à raconter aux futures générations alors que notre Tunisie vit une transition qui exige une grande ambition pour le pays. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.