TUNISIE
24/03/2019 15h:24 CET

La Tunisie sans taxis ni louages pendant trois jours

"De nombreuses revendications n'ont pas été satisfaites par les autorités", estiment-ils.

IdealPhoto30 via Getty Images

“Les louagistes observeront une grève de trois jours à partir de ce mardi 26 mars 2019, et ce en guise de protestation contre la non satisfaction de leurs revendications par les autorités tunisiennes,” annonce Neji Ben Soltane, secrétaire général de l’Union Tunisienne des louages, sur les ondes de Mosaïque Fm.

Selon lui, les louagistes font face à de nombreuses injustices dont notamment la hausse des prix des carburants.

Cette grève des louages coïncide, en effet, avec la grève de trois jours des propriétaires des taxis individuels. 

Du côté des taxistes, même son cloche. Le secrétaire général de l’Union Tunisienne des taxis individuels Faouzi Khabouchi, a annoncé pour sa part que “de nombreuses promesses faites par le ministère du Transport en marge de précédents grèves, n’ont malheureusement pas été respectées”.

Parmi ces revendications, une amélioration des conditions de la visite technique pour les conducteurs de taxi, une plus grande clémence pour les conducteurs qui font face à “de nombreux procès-verbaux sans base légale comme par exemple le fait de fumer à l’intérieur du taxi ou encore”, ou encore la révision du décret fixant les conditions d’octroi de licences de taxi, jugé comme un outil “encourageant la corruption”.

 
 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram