TUNISIE
25/10/2018 10h:45 CET | Actualisé 25/10/2018 10h:47 CET

La Tunisie récolte 500 millions d'euros comme appui budgétaire sur le marché financier international

...à un taux de 6.75% remboursables sur 5 ans.

Ulf Laessing / Reuters

La Tunisie a récolté 500 millions d’euros (soit près de 1629 millions de dinars), comme soutien budgétaire, sur le marché financier international ont annoncé, mercredi, le ministère des Finances et la Banque centrale de Tunisie.

Après une tournée sur plusieurs marchés financiers internationaux effectuée par le ministre des Finances Ridha Chalghoum et le gouverneur de la Banque centrale Marouane Abassi, la Tunisie a pu obtenir ce prêt à un taux d’intérêt de 6,75%, remboursable sur 5 ans.

Cette sortie sur le marché international a été accompagnée par les banques Citi Group, Deutsche Bank, JP Morgan et Natixi. 120 institutions financières ont présenté leurs offres à la Tunisie pour un total de 1250 millions d’euros (près 4078,21 millions de dinars), mais la Tunisie ne s’est contentée que de 500 millions d’euros.

Selon l’économiste Ridha Chkoundali, les conditions imposées par les institutions financières qui ont accordé ce prêt sont plus sévères que celles de l’année dernière, avec un taux d’intérêt plus élevé d’un point (6,75% au lieu de 5,75%) et un délai de remboursement plus court (5 ans au lieu de 7 ans): “Cela démontre que la confiance des investisseurs envers la Tunisie a relativement baissé”.

Selon lui, les raisons derrière ces conditions plus sévères se trouvent à plusieurs niveaux citant d’abord l’instabilité politique, la note souveraine moyenne de la Tunisie auprès des agences de notations, la dégradation du déficit commercial et le repli des réserves de devises.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.