TUNISIE
08/07/2019 23h:21 CET

La Tunisie qualifiée pour les quarts de finale de la CAN 2019 après sa victoire contre le Ghana

Les Tunisiens se qualifient pour le prochain tour au bout de la nuit...

GIUSEPPE CACACE via Getty Images

L’équipe nationale tunisienne de football s’est qualifiée lundi pour les quarts de finales de la CAN 2019 après sa victoire aux tirs aux buts contre le Ghana.

Au bout de la nuit, les joueurs d’Alain Giresse auront réussi à venir à bout des Black Stars après une séance de tirs aux buts haletante, où le gardien tunisien Farouk Ben Mustapha, entré en jeu dans les dernières secondes à la place de Mouez Hassen, aura brillé arrêtant le tir au but de Caleb Ekuban, avant que Ferjani Sassi ne délivre tout un peuple inscrivant le dernier tir au but envoyant les Aigles de Carthage affronter Madagascar au prochain tour.

GIUSEPPE CACACE via Getty Images

 

Une équipe métamorphosée

Alignée en 4-3-3 avec Ferjani Sassi titularisé au milieu de terrain et le duo Anice Badri et Tah Yassine Khenissi à la place de Naim Sliti et Wahbi Khazri, l’équipe nationale aura montré un visage différent que lors de la phase de groupe.

Si techniquement, cela a été laborieux, les Aigles de Carthage ont été combattifs, allant aux duels, la preuve étant les 27 fautes réalisées contre seulement 17 les ghanéens.

GIUSEPPE CACACE via Getty Images

 

La délivrance viendra en seconde période, avec l’entrée en jeu de Wahbi Khazri à la place de Yassine Badri. À la 72ème minute, l’attaquant de Saint-Étienne fait une belle remise à Wajdi Kechrida sur le couloir droit, qui élimine son vis-à-vis et dépose un excellent centre à ras de terre vers Tah Yassine Khenissi, qui ouvrit le score.

GIUSEPPE CACACE via Getty Images

 

Véritable guerrier sur le terrain, poison pour la défense adverse et exerçant un pressing de tous les instants sur les défenseurs, l’attaquant de l’Espérance Sportive de Tunis aura réalisé un match plein.

C’est d’ailleurs après son remplacement à la 89ème minute par Rami Bedoui que vint le but égalisateur du Ghana, deux minutes plus tard. Sur un coup franc tiré du milieu de terrain, le même Bedoui se troue et marque un but de la tête contre son camp, sur une erreur d’appréciation du gardien Mouez Hassen, pourtant excellent jusque-là.

Si durant la prolongation les ghanéens ont pressé, portés par leur égalisation, ils n’auront pas réussi à marquer, à l’image de cette occasion en or ratée par Jordan Ayew. Wahbi Khazri tentera lui aussi un tir surpuissant dégagé en corner par le gardien adverse.

Puis vint la 120ème minute, le staff technique tunisien, sur avis de l’entraineur des gardiens Hamdi Kasraoui, fait rentrer Farouk Ben Mustapha à la place de Mouez Hassen pour la séance de tirs aux buts. Refusant de sortir dans un premier temps, le gardien niçois, montra sa désapprobation à plusieurs reprises avant d’être calmé par Ferjani Sassi, puis Wahbi Khazri.

JAVIER SORIANO via Getty Images

 

La suite, on la connait, la Tunisie se qualifie pour les quarts de finale après avoir réussi ses 5 tirs aux buts pendant que Farouk Ben Mustapha réussissait l’exploit d’arrêter un tir au but ghanéen.

JAVIER SORIANO via Getty Images

 

La Tunisie retrouvera jeudi à 20h, le Madagascar étonnant quart de finaliste après sa victoire aux tirs aux buts contre le Congo, dimanche, cette fois-ci dans la peau d’un favori face à l’équipe surprise de cette compétition, à laquelle elle participe pour la première fois.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.