TUNISIE
11/07/2018 17h:07 CET

La Tunisie porte plainte contre le Maroc à l'OMC dans l'affaire des cahiers scolaires

La Tunisie vient de saisir l’Organisation mondiale du commerce pour régler son différend commercial avec le Maroc concernant les cahiers scolaires.

Pinghung Chen / EyeEm via Getty Images

Dans un communiqué publié le mardi 10 juin, l’OMC a fait savoir que “La Tunisie a demandé l’ouverture de consultations avec le Maroc dans le cadre de l’OMC au sujet des droits antidumping perçus par le Maroc sur les importations de cahiers scolaires originaires de Tunisie”. La Tunisie “allègue que le Maroc a agi de manière incompatible avec un certain nombre de dispositions de l’Accord antidumping de l’OMC”.

Il s’agit de la première fois que la Tunisie engage une procédure de règlement de différends à l’OMC.

La Tunisie et le Maroc sont pourtant engagés dans plusieurs accords de libre-échange, dont l’accord d’Agadir entré en vigueur en 2007, et la Tunisie n’applique aucun droit de douane sur les produits marocains.

Une enquête lancée par le Maroc en 2017 suite à la pression exercée par trois producteurs de cahiers scolaires marocains, Mapaf, Med Paper et Promograph, avait conduit à la mise en place de fortes taxes pour les cahiers tunisiens importés: 33,77% pour Sotipec et 51% pour Sotefi. Cette taxe, qualifiée d’anti-dumping, proviendraient du fait que les papeteries tunisiennes vendraient au Maroc à des prix moins chers que sur leur propre marché.

Si cette demande n’aboutit pas par un règlement de différend au cours des 60 prochains jours, la Tunisie pourra demander que la question soit soumise au processus juridictionnel d’un groupe spécial.

Dans une déclaration accordée à Jeune Afrique, Moez Loukil, PDG de Siptec affirme que “la Tunisie n’a décidé de porter plainte auprès de l’OMC qu’en tout dernier recours, lorsque toutes nos tentatives de dialogue ont été rejetées par les autorités marocaines. Nous espérons cependant que nous n’irons pas jusqu’au contentieux. Ce serait très dommage d’en arriver là entre deux pays frères”.

Qu’est ce que le dumping?

Signifiant “déverser”, le dumping en commerce international est la vente dans un autre pays à un prix inférieur à celui pratiqué dans le pays d’origine de l’entreprise, dans le but d’acquérir des parts de marché. Pour faire face à une éventuelle concurrence déloyale, les règles de l’OMC autorisent le pays victime du dumping à appliquer un droit de douane anti-dumping afin de défendre ses producteurs nationaux.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.