TUNISIE
26/07/2018 12h:56 CET

La Tunisie lance un projet pilote d'utilisation de drones dans l'agriculture

Un centre de formation sera mis en place et comportera un pack de 4 drones et d’une formation certifiée de 32 jeunes tunisiens.

baranozdemir via Getty Images

Un projet pilote d’utilisation de drones pour une meilleure gestion des projets de développement, dans le secteur agricole, a été lancé jeudi matin, lors d’une cérémonie tenue au ministère du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale à Tunis. Il se focalisera sur les opérations agricoles, dans le gouvernorat de Sidi Bouzid.

C’est le fonds coréen KOAFEC, administré par la Banque africaine de développement (BAD), qui financera ce projet à travers un don de près d’un million de dollars.

Ce projet pilote vise la collecte via les drones, de données relatives au secteur agricole pour améliorer notamment le pilotage et le suivi des périmètres irrigués, le développement agricole et rural intégré, la gestion rationnelle des ressources en eau et le suivi des nappes, de la gestion des ressources naturelles (foncier, couvert végétal, exploitation des terrains agricoles...), des effets des changements climatiques, de la dégradation des terres, de la biodiversité, du taux de remplissage et d’envasement des barrages outre le suivi des saisons agricoles et de la production agricole.

Les drones sont en mesure de fournir des données de manière rapide et précises, qui aident à améliorer la gestion de projet, à accélérer la livraison et à améliorer la prise de décision à toutes les phases du cycle de projet (préparation, réalisation et évaluation).

Ce projet pilote comprend trois composantes: équipement (drones et systèmes informatiques associés), services (développement et déploiement de la solution) et formation et transfert de technologie (notamment pilotage et maintenance de drones, collecte et analyse des données).

Ont procédé à la signature de l’accord portant sur le lancement de ce projet pilote, les ministres du Développement, Zied Ladhari, de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, Samir Taieb, le maire adjoint de la ville de Busan en Corée du Sud, Park Jae-min et le directeur général du bureau Afrique du Nord de la BAD (AFDB), Mohamed El Azizi, en présence de l’ambassadeur de la république de Corée en Tunisie, Cho Koo Rae.

 

La mise en oeuvre de ce projet sera confiée à Busan Techno Park, une agence gouvernementale coréenne basée dans la ville de Busan (Corée du Sud). En effet, cet outil a été testé par Busan Technopark, entre autres, dans le domaine de la gestion des projets urbains (eau potable, cadastre et réseau routier).

Présentant le projet pilote, le chef régional IT coordinateur de l’AFDB, Lhoucine El Khili, a indiqué que l’utilisation des drones a pour objectifs le développement agricole et rural intégré outre le suivi et l’analyse des conditions de croissance des cultures et l’identification précoce de foyers de maladies.

Ce projet permettra le partage d’expériences et le transfert de technologies, en assurant une formation théorique et pratique aux ingénieurs qui seront désignés par le gouvernement tunisien et le transfert du savoir durant le déploiement (pilotage de drone, collecte de données, analyse et gestion des rapports).

À l’issue du projet pilote, la plateforme sera transférée au gouvernement tunisien pour une utilisation ultérieure, puisque Busan Techno Park assure trois ans de support et maintenance dont une année de garantie.

Il a précisé qu’un centre de formation sera mis en place et comportera un pack de 4 drones et d’une formation certifiée de 32 jeunes tunisiens.

De son côté, le ministre du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale , Zied Ladhari, s’est félicité de la coopération tripartite entre la Tunisie, la Corée du Sud et la BAD qui vise à soutenir la Tunisie afin de répondre à des besoins imminents dans le domaine agricole et ce en bénéficiant de l’expertise et l’expérience de la Corée dans le domaine des TIC et de la digitalisation.

Ce projet a pour but le développement agricole et intégré des régions surtout celles intérieures au cours des cinq prochaines années, afin de garantir une meilleure gestion de l’eau et un meilleur suivi des saisons agricoles et de la production agricole, a-t-il dit.

Le ministre de l’Agriculture, Samir Taieb, a souligné l’importance de ce premier projet pilote d’utilisation des drones en Tunisie qui concerne le secteur de l’agriculture surtout dans la région de Sidi Bouzid qui est une région prioritaire pour le pays, dans le domaine de l’agriculture, se félicitant de la mise à la disposition du secteur agricole de cette plateforme de pointe et de ses systèmes informatiques et numériques sophistiqués.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.