TUNISIE
30/08/2018 16h:28 CET | Actualisé 30/08/2018 16h:30 CET

La Tunisie accueillera la phase finale régionale du CSAW, une des plus grandes compétitions de cybersécurité

Le CSAW est l'un des plus grands événements de cybersécurité dans le monde pour les étudiants.

La Tunisie vient de rejoindre la compétition internationale CSAW (Cyber Security Awareness Worldwide) en 2018, et accueillera la compétition régionale à l’École supérieure de télécommunications de Tunis (Sup’Com). 

C’est l’un des plus grands événements de cybersécurité dans le monde pour les étudiants, comportant six compétitions, des conférences, des ateliers et une foire industrielle. Mais il met surtout en exergue l’importance du domaine de la cybersécurité. 

La compétition s’élargit cette année à deux nouveaux pays, la Tunisie et également le Mexique, qui accueilleront les finalistes de leur région.

La Tunisie accueillera donc les étudiants de la région du Moyen-Orient - Afrique du Nord qui, dans un premier temps, doivent passer par un tour préliminaire en ligne, entre Septembre et Octobre. Ceux sélectionnés gagneront un billet pour participer à la phase finale.

Le Cyber Security Awareness Worldwide (CSAW), organisé pour la première fois en 2003, par le professeur Nasir Memon de la New-York University Tandon School of Engineering, et géré par des étudiants, était d’abord un concours local qui s’est élargit en l’espace de quelques années pour devenir une référence à l’échelle mondiale.

En mettant en compétition les as de l’informatique, la compétition a pour objectif d’encourager ces étudiants à travailler dans le domaine de la cybersécurité- la protection des systèmes d’information.

L’impression 3D ou encore l’Internet des objets (IoT) représentent des menaces dont les coûts de sécurité s’élèvent à des millions de dollars. 80% des objets connectés sont vulnérables aux attaques et les coûts pour se protéger de ces menaces s’élèverait à 1.5 milliard de dollar cette année, selon NYU

Les gagnants auront droit à toutes sortes de prix dont des sommes d’argent, des bourses d’études mais surtout, l’opportunité que des recruteurs ou des agents de l’admission des universités les remarquent. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.