TUNISIE
31/10/2018 15h:14 CET

La Tunisie absente du Top 15 des pays africains ayant attiré le plus de projets d'IDE en 2017

Le nombre des projets d’investissements directs étrangers (IDE) drainés par la Tunisie en 2017, a en effet, chuté de 50%, par rapport à 2016.

JUDYDILLON VIA GETTY IMAGES

La Tunisie ne figure pas dans le Top 15 africain des pays ayant attiré le plus de projets d’IDE en 2017.

Le nombre des projets d’investissements directs étrangers (IDE) drainés par la Tunisie en 2017, a en effet, chuté de 50%, par rapport à 2016, selon l’étude “Attractiveness Program Africa”, édition 2018.


Il ressort de cette étude qui vient d’être publiée par le cabinet d’audit EY (Ernst & Young), que la région de l’Afrique du Nord (Egypte, Libye, Tunisie et Maroc) a vu le nombre de projets d’IDE diminuer de 5% en 2017. Sur les 185 projets d’IDE réalisés par ces pays, la part de la Tunisie s’est établie à seulement 7 projets contre 96 projets pour le Maroc (+19%) et 56 pour l’Egypte.

Voici le Top 15 des pays africains qui ont attiré le plus de projets d’IDE, en 2017, selon l’étude ” Attractiveness Program Africa ”, (édition 2018), qui vient d’être publiée par le cabinet d’audit EY (Ernst & Young) :


1-Afrique du Sud (96 projets)
2-Maroc (96)
3-Kenya (67)
4-Nigeria (64)
5-Ethiopie (62)
6-Egypte (56)
7-Ghana (43)
8-Tanzanie (35)
9-Algérie (24)
10-Côte d’Ivoire (23)
11-Ouganda (14)
12-Zimbabwe (13)
13-Rwanda (12)
14-Mozambique (11)
15-Zambie (11)


L’Afrique du Sud reste le pays africain qui a attiré le plus de projets d’investissements directs étrangers (IDE) en 2017, avec 96 projets, soit 13% du total des projets enregistrés à l’échelle continentale.


Le Maroc, pour sa part,a drainé 15 projets d’IDE supplémentaires par rapport à 2016, tirant essentiellement, profit du boom des investissements dans le secteur de l’industrie automobile.


Dans le top cinq africain des IDE, figurent aussi le Kenya (67 projets en 2017 contre 40 en 2016), le Nigéria (64 projets) et l’Ethiopie (62 projets).

A l’échelle de l’Afrique, le nombre de projets d’IDE a progressé de 6% en 2017, pour atteindre 718 projets. Cette hausse découle essentiellement, de la reprise économique enregistrée à travers le continent dans un contexte de faiblesse des monnaies locales qui a diminué les coûts d’investissement.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.