MAROC
03/11/2018 13h:05 CET

La toile s'enflamme suite à une campagne de publicité israélienne jugée islamophobe

La star du web Nuseir Yassin, alias Nas Daily, a notamment réagi à la campagne.

Hoodies/youtube

POLEMIQUE - La polémique enfle sur la toile. Il y a quelques jours, une large campagne publicitaire est apparue en Israel, montrant une femme vêtue d’une niqab avec pour seule explication la phrase: “Est-ce que l’Iran est là?”, écrite en hébreu.

Il s’agissait en réalité d’une campagne publicitaire de la marque israélienne de sportswear Hoodies, mettant en scène le mannequin israélien Bar Refaeli, connue notamment pour avoir été la compagne de l’acteur Leonardo Dicaprio.

La marque a révélé le 29 octobre dernier son spot publicitaire, dans laquelle on voit le mannequin vêtue d’une niqab, la retirer pour révéler des vêtement sportswear de la marque. La pub s’achève sur le slogan “Freedom is basic”.

Un second spot met également en scène Bar Refaeli mais aussi d’autres femmes, dont Shams Marie Abomokh, personnalité arabe-israélienne, elle même voilée, ou encore une mannequin israelo-ethiopienne:

La publicité a provoqué une vague de protestations dans le monde musulman mais aussi en Israël. La star du web Nuseir Yassin, alias Nas Daily, y a notamment consacré une vidéo pour exprimer sa désapprobation. Le bloggueur israélo-palestinien, qui refuse de nommer dans sa vidéo la marque ”parce qu’ils ne méritent pas plus de publicité, voit dans cette campagne un mélange de “capitalisme, sexisme et ignorance” et un “problème systématique”, comme il l’explique dans la vidéo ci-dessous:

Le bloggueur et youtubeur n’est pas le seul à avoir exprimé son mécontentement sur la toile:

“Ce doit être la pub la plus ignorante et raciste que j’ai jamais vue et je ne peux pas croire qu’une compagnie entière ait approuvé ceci.. Je suis dégoûtée et sans voix.”

 

“Suite à cette polémique, la pub a été supprimée des comptes Instagram de Bar Rafaeli et de la marque mais est restée en ligne sur Youtube”, rapportent nos confrères du HuffPost France, indiquant qu’une autre version de la pub est disponible. Dans celle-ci, Bar Refaeli n’est plus seule mais accompagnée par d’autres personnalités dont Stav Strashko, mannequin transgenre israélien d’origine ukrainienne. “Ni Hoodies, ni Bar Refaeli n’ont pour le moment réagi ouvertement à cette polémique, conclut le HuffPost.