MAROC
07/05/2019 23h:53 CET

La toile en colère après le saccage d'une fresque à Souq Larbaa

Une oeuvre urbaine saccagée, quelques heures seulement après sa création.

Othmane Omba/Facebook

BUZZ - Quelques heures après sa création, une majestueuse fresque murale a été saccagée, à la grande colère du street artiste l’ayant signée et de ses proches. Ces derniers ont partagé une photo montrant le mural avant et après le saccage sur les réseaux sociaux. Une photo rapidement devenue virale. Mécontents de ce geste, fait au détriment d’une oeuvre artistique, les internautes n’ont pas manqué d’exprimer leur colère.

Peinte sur un mur de la ville de Souq Larbaa, l’oeuvre urbaine de l’artiste Othmane Omba représentait une vielle femme au menton et au front ornés de tatouages amazighs, se bouchant les oreilles.

Alors que de nombreux internautes lui ont témoigné de leur soutien, d’autres l’accusent d’avoir saccagé sa propre fresque pour faire le buzz sur les réseaux sociaux. L’artiste avait semé le doute en raison d’un statut publié avant la destruction de son oeuvre, un post dans lequel il disait espérer ne pas voir la fresque détruite. “Sur ce point, je n’ai rien à dire. Je ne peux pas faire ça à une fresque qui m’a demandé de longues heures de travail”, argumente-t-il.

Contacté par le HuffPost Maroc, l’artiste explique que ce saccage n’est pas le premier du genre. ”Ce n’est pas la première fois qu’on vient détruire l’un de mes dessins, ni la deuxième d’ailleurs. J’étais surpris de voir autant de personnes me soutenir, des personnes qui valorisent l’art. Ce qui est arrivé à mon mur m’a fait mal, mais grâce à tous ces gens qui me soutiennent, je vais continuer”, assure-t-il.