MAROC
30/10/2019 10h:00 CET

La série de HBO sur les Targaryen s'appellera "House of The Dragon"

L'histoire se passe 300 ans avant "Game of Thrones" et la naissance de Daenerys.

SÉRIES - Vous étiez “team Daenerys” dans “Game of Thrones”? Alors cette nouvelle devrait aider à vous remettre de sa mort ratée: ce mardi 29 octobre, la maison mère de HBO a officialisé l’annonce d’une série consacrée à la maison Targaryen, confirmant des rumeurs persistantes.

Lors de la présentation de sa nouvelle plateforme de streaming, HBO Max, WarnerMedia a annoncé avoir commandé une série parente de la légendaire “Game of Thrones”. Son nom? “House of the Dragon” -“La maison du Dragon” en français.

Co-créée par George R.R. Martin, l’auteur de la saga, et le scénariste Ryan Condal, “House of the Dragon” sera sans doute inspiré du livre “Fire and Blood” (“Feu et sang”) de George R.R. Martin, sorti courant 2018. L’histoire se passe 300 ans avant “GoT” et raconte l’histoire et l’ascension du clan Targaryen, dont Daenerys (et Jon Snow) descendent. 

La date de sortie de ce prequel n’a pas été annoncée, mais les fans pourront à terme le regarder sur HBO Max, qui sera disponible à partir de mai 2020 aux États-Unis, pour 14,99 dollars par mois.

HBO Max mise gros  

Fidèle à ses choix historiques, HBO Max proposera des dizaines d’autres grands noms et marques populaires, de la série “Friends” aux films “Batman”, pariant sur la qualité plutôt que sur la quantité, pour se différencier de ses concurrentes. Elle a ainsi acquis les droits exclusifs des 23 saisons de la série animée satirique “South Park”, qui viendront s’ajouter à d’autres comédies à succès, comme “Big Bang Theory”.

En termes de contenus originaux, la plateforme entend attirer un public plus féminin. Elle offrira notamment une série de science-fiction dirigée par Ridley Scott, “Raised by Wolves” (“Élèves par les loups”).

HBO s’est surtout fait connaître par ses séries destinées aux adultes, des “Sopranos” à “Westworld”, mais WarnerMedia entend ratisser beaucoup plus large pour sa nouvelle plateforme, qui sera en compétition aux États-Unis avec Netflix, Amazon Prime Video, Disney +, Apple TV+, Hulu ou encore Peacock (NBCUniversal). 

Les enfants devraient donc aussi y trouver leur compte avec “Sesame Street” ou “La Grande Aventure Lego”, par exemple. La filiale de l’opérateur télécom AT&T a aussi promis de nouveaux dessins animés de la série “Looney Tunes”.

HBO Max sera lancée avec 10.000 heures de contenus, moins que les 15.000 heures annoncées par la chaîne NBCUniversal pour sa plateforme Peacock, qui sortira aussi au printemps 2020.

“Quand nous avons trop d’options, à la fin nous sommes moins satisfaits par notre choix. C’est un paradoxe, mais c’est comme ça que fonctionne le cerveau humain”, a argumenté John Stankey, le patron de WarnerMedia. “Nous pensons que la valeur de notre proposition augmente quand nous réduisons les options”.

Aucune annonce concernant la disponibilité de HBO Max en France n’a pour l’instant été faite.