27/12/2018 16h:19 CET | Actualisé 27/12/2018 16h:22 CET

La Samir condamnée à payer une amende de près de 38 milliards de dirhams

Son directeur général, Mohamed Jamal Ba-amer, a également été condamné à payer.

DR

JUSTICE - Nouvelle épisode dans la saga judiciaire de la Samir. Comme le rapporte Medias24, la Samir et son Directeur général, Mohamed Jamal Ba-amer, “ont été condamnés à une amende de 37,4 milliards de DH pour des infractions douanières”. Ces derniers ont en effet été reconnus coupable de “détournement de destination de produits importés et fausses déclarations à l’import”, rapporte la même source. Une somme qui devra être versée à l’Administration des douanes et impôts indirect.

En juin 2016, la Cour d’appel de Casablanca plaçait en liquidation judiciaire la Samir qui croulait sous le poids de dettes estimées à 44 milliards de dirhams. Implantée à Mohammedia et détenue à 67,26% par Corral Petroleum Holdings, société appartenant au milliardaire saoudien Mohammed al-Amoudi, la raffinerie avait dû interrompre ses activités en août 2015, suite à cette grave crise financière. Une liquidation définitivement actée en cassation en septembre dernier.

La fermeture avait conduit à une perte d’emploi de plus de 3.500 employés. En juillet dernier, un “Front national pour la sauvegarde de la raffinerie marocaine de pétrole” avait été créé pour encourager la reprise d’activité de la raffinerie.