ALGÉRIE
03/10/2018 13h:30 CET

La saisie de l’hôtel El Hidhab remise à une date ultérieure

Cette décision intervient suite à l'engagement d'une affaire en référé.

Hotel El Hidhab/ TripAdvisor

La saisie de l’hôtel El Hidhab de la ville de Sétif, prévu hier 2 octobre suite à une décision de justice à cause de l’échec de la privatisation de l’hôtel, a été remise à une date ultérieure selon le propriétaire de l’hôtel Abdelhamid Madani, suite à l’engagement d’une affaire en référé.


“C’est une procédure normale, la procureure à annuler l’expulsion pour ce 2 octobre puisque nous avons engagé une affaire en référé. Ce recours fait appel à la commission de surveillance du ministère de la justice pour enquêter dans l’application des jugements” précise Abdelhamid Madani.

En 2006, Abdelhamid Madani propriétaire de la câblerie SOFAF achète l’hôtel El Hidhab à l’époque propriété du groupe hôtelier tourisme et thermalisme (HTT), Ex-entreprise de gestion touristique- Est (EGT).

L’acquisition de l’hôtel était estimée à 65 milliards de centimes. Abdelhamid Madani verse 19 milliards de centimes et bénéficie d’un échéancier sur 5 ans.

LIRE AUSSI: L’hôtel El-Hidhab de Setif sera saisi le 2 octobre

En 2008 arrive le moment de payer le premier échéancier à hauteur de 11 milliards de centimes. Abdelhamid Madani verse un chèque de 4 milliards de centimes avec la promesse de compléter la somme dans de brefs délais.


Un retard qu’il justifie par les gros investissements engagés dans l’hôtel pour l’ouvrir aux clients au plus vite. La justice ne lui accorde pas cette faveur et décide d’annuler la privatisation de l’hôtel.


De 2008 à ce jour Abdelhamid Madani a eu plusieurs démêlés avec la justice. Il a tenté plusieurs fois d’engager un dialogue avec les autorités locales et les anciens propriétaires de l’hôtel afin de trouver une autre solution que l’annulation de la privatisation, mais ses tentative n’ont pas abouti.