MAROC
11/02/2019 16h:22 CET

La Sahraouiya 2019, une aventure 100% solidaire

Les participantes ont pu collecter 239.400 dirhams de dons.

HuffPost Maroc

SPORT - La 5e édition de la “Sahraouiya” s’est achevée ce samedi 9 février à Dakhla, en présence de Lamia Boutaleb, secrétaire d’État au Tourisme auprès de Mohammed Sajid, ministre du Tourisme, ainsi que du Wali de la région Dakhla Oued Eddahab, Lamin Benamer.

La cérémonie de remise des prix a été organisée au Palais des congrès de la ville. La première place a été décrochée par le binôme français Jéromine et Isabelle, suivi de Leila et Soukaina, représentantes de la ville de Laâyoune, et des Françaises Laetitia et Cécile.

“Toutes les Sahraouiyates participantes défendent des causes importantes, que ce soit la lutte contre la maladie, contre la précarité, pour les droits de la femme…  Je suis très fière d’elles” confie Leila Ouachi, présidente de l’association Lagon Dakhla et organisatrice de Sahraouiya, au HuffPost Maroc. ”Ce sont elles qui ont contribué en grande partie à la réussite de cette édition. Elles ont pu tenir le coup, durant cet événement sportif de haut niveau, avec des épreuves très longues et dures. Je suis heureuse que ces femmes participent pour une cause solidaire. Elles comprennent pourquoi elles sont là, et ont fait de leur mieux pour venir en aide aux associations pour lesquelles elles ont participé”, poursuit-elle.

Comme chaque année, les associations “Solidarité Féminine” et “Les Amis du Ruban Rose” ont reçu un chèque de la part des organisateurs de “Sahraouiya”. Trois autres associations tirées au sort ont elles aussi reçu des chèques d’une valeur de 8000 dirhams chacun.

Lors de l’opération de crowdfunding, organisée le vendredi 8 février, les “Sahraouiyates” ont pu collecter un total de don de 239.400 dirhams répartis comme suit: 152.400 dirhams pour équiper une école primaire de Dakhla et 87.000 dirhams au profit de l’association Kirikou qui s’occupe de l’éducation des enfants migrants subsahariens et marocains et de l’intégration socio-professionnelle des mineurs isolés.

À noter que 40 binômes ont pris part à cette 5ème édition du raid solidaire de Dakhla qui s’est ouvert dimanche 3 février depuis la place Hassan II de la perle du sud marocain.