TUNISIE
13/03/2019 15h:42 CET

La Remontada de la Juventus grâce à un Cristiano Ronaldo impérial

Cristiano Ronaldo a marqué à lui seul plus de buts dans l'histoire de la Ligue des Champions que l'Atletico de Mardid ou Tottenham.

La Juventus de Turin a renversé l’Atletico Madrid hier à Turin en 8es de finale retour de la Ligue des champions, sur un score sec de 3-0 grâce à un triplé vertigineux d’un Cristiano Ronaldo des grands soirs, qui continue d’écrire sa légende.

Très mal embarqués après sa défaite 2-0 au match aller, les Bianconeri se sont finalement hissés en quarts de finale de la Ligue des champions, face à un Atletico acculé et fantomatique. “La Vieille Dame” a renversé la tendance grâce à un triplé de CR7, qui continue d’affoler les compteurs, portant son total à 124 réalisations en C1, dépassant par la même occasion le nombre de buts inscrits par l’Atletico dans la compétition (118).

 

Hier soir, dans l’antre du Juventus stadium, chaud bouillant et porté 41 000 spectateurs, la Juventus, avait une revanche à prendre et un ticket pour les quarts de finale à décrocher.

Le ton est lancé par la Juve qui ouvre le score à 27ème minute, Ronaldo trompe Oblak de la tête, servi par Benardeschi. 

A la mi-temps, la Juve n’a plus qu’un petit but à rattraper pour espérer décrocher les prolongations. 

C’est chose faite, CR7 double la mise à la 49eme de la même manière, par un but validé par la goal line technology et remettant les deux équipes ex-aequo sur les deux matchs (2-2). 

Et il n’en reste pas là, le portugais parachève son œuvre à la 86ème minute, transformant un penalty obtenu par Bernardeschi (3-0).

Achevé, l’Atlético quitte la C1 par la petite porte, éliminé par une Juventus qui a envoyé un énorme message à ses futurs adversaires. 

Une prouesse conjuguée à un Cristiano Ronaldo des grands soirs, provocateur, confirmant que la Juve ne s’est pas trompée en le recrutant. Un triplé vertigineux permettant une remontada historique du club Bianconeri. 

 

La Vielle Dame est bel est bien vivante et virevoltante.

La presse italienne n’a pas manqué de souligner mercredi matin l’irrésistible performance de CR7. Pour la Gazzetta dello Sport, c’est la “Colère de Dieu” (“Ira d’Iddio”) qui s’est abattue sur les joueurs de l’Atlético de Madrid et sur son entraîneur, Diego Simeone. Défait mais bon perdant, il a salué la prestation remarquable de la Juve : ”Ce n’est pas une mauvaise performance parce que nous avons manqué de caractère, de travail, d’engagement. Ils étaient meilleurs, et quand je vois une équipe qui joue mieux que nous, je dois simplement les féliciter car nous n’avons pas réussi à faire ce que nous voulions sur ce match”. 

Et pour cause, le sort s’est retourné contre lui. 

Vainqueur du match aller (2-0), Diego Simeone avait laissé exploser sa joie d’une manière jugée “déplacée” par l’UEFA, qui avait infligé à l’entraîneur des colchoneros une amende de 20 000 € pour s’être tenu grossièrement l’entre-jambes en se tournant vers son banc.

Cristiano Ronaldo n’ayant pas la mémoire courte, a répondu à l’Argentin sur le terrain mimant énergiquement un coït face aux supporters espagnols. Ce geste devrait sans doute provoquer l’ouverture d’une enquête disciplinaire de l’UEFA, qui avait ainsi réagi après la célébration de Simeone. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.