TUNISIE
11/02/2019 19h:22 CET | Actualisé 11/02/2019 19h:22 CET

La Reine Rania de Jordanie à la rencontre des jeunes entrepreneurs tunisiens

Une rencontre organisée par Flat6Labs Tunis.

flat6labs/communiqué
Sa Majesté la Reine Rania De Jordanie avec l’équipe Flat6Labs Tunis

Alors qu’elle était en visite officielle à Tunis avec son époux le roi Abdallah II de Jordanie, la reine Rania est allée, dimanche 3 février 2019,  à la rencontre des jeunes entrepreneurs et des leaders de l’écosystème tunisien. 

Orchestrée par Flat6Labs, un programme d’accélération de startups et un fonds d’investissement implanté dans 6 pays de la région MENA, cette rencontre a été l’occasion pour plusieurs acteurs de l’écosystème d’évoquer leur soutien aux jeunes entrepreneurs en Tunisie et d’exposer les nouvelles opportunités en matière d’innovation et de technologie dans le pays.

Cette rencontre a été également l’opportunité de souligner le progrès apporté à l’environnement des entreprises innovantes notamment en ce qui concerne les nouveaux cadres réglementaires tels que le projet Startup Act.

flat6lab/Communiqué
Sa majesté la Reine Rania De Jordanie avec différents acteurs de l’écosystème entrepreneurial Tunisien (Tunisian Startups, ColumbiaUniversity, B@Labs, Le15, Flat6Labs, TAEF, Fondation BIAT, Meninx Holding, Blue Fish, Open Startup Tunisia, Go My Code)

De leur côté, les entrepreneurs ont présenté les solutions innovantes qu’ils ont déployé pour répondre aux défis de divers secteurs - y compris l’éducation, le e-commerce et l’agriculture - et ont partagé leurs réussites et leurs difficultés dans le cadre de la croissance de leurs projets.

Impliquée auprès des jeunes entrepreneurs en Jordanie et dans la région, la reine Rania continue d’encourage l’entrepreneuriat et l’innovation sociale dans le but de renforcer les capacités des communautés.

Elle a, en effet, contribué à forger des partenariats entre les secteurs privé et public en Jordanie. Une initiative qui a permis d’enrichir les possibilités d’apprentissage pour les jeunes Jordaniens et booster l’entrepreneuriat.

En juillet dernier, la Queen Rania Foundation (QRF) a annoncé le lancement de la  “Queen Rania Award for Education Entrepreneurship” à travers le monde arabe dans le domaine de l’éducation, un concours récompensant les réalisations et le potentiel des entreprises locales du secteur de l’éducation dans le monde arabe qui combinent l’impact social avec des modèles économiques durables.

Le prix consiste en une subvention d’un montant total de 200.000 dollars, qui sera accordée aux trois meilleures startups, permettant aux lauréats d’accélérer les plans de croissance de leurs activités.

Fondée en 2013, la QRF a pour objectif de réformer l’enseignement scolaire dans le monde arabe à travers une approche de l’apprentissage axée sur l’impact et de créer un écosystème d’entrepreneurs afin de renforcer le processus de réforme de l’éducation.

Le 3 février 2019, le Roi Abdallah II Ben Hussein, souverain de Jordanie, a effectué une visite officielle en Tunisie en compagne de son épouse, la Reine Rania Al-Abdallah de Jordanie. 

Cette visite éclair qui a duré près de quatre heures coïncide avec la commémoration du 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Tunisie et le Royaume Hachémite de Jordanie.

Il est à rappeler que le lendemain de cette visite, la Jordanie a annoncé la suppression des frais de visa d’entrée au Royaume pour les ressortissants tunisiens. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.