MAROC
14/02/2019 14h:26 CET | Actualisé 14/02/2019 14h:33 CET

La reine Letizia d'Espagne et la princesse Lalla Meryem ont visité l’École de la Seconde chance à Salé

Cette école est considérée comme un levier d’inclusion et de justice sociale pour le développement équitable.

Casa de S.M. el Rey /Twitter

VISITE - La reine Letizia d’Espagne et la princesse Lalla Meryem, présidente de l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE), ont visité ce 14 février l’École de la Seconde chance à Salé (École nationale de Cirque Shems’Y). Cette école est considérée comme un levier d’inclusion et de justice sociale pour le développement équitable.

A cette occasion, la directrice exécutive de l’ONDE, Lamia Bazir, a fait un exposé devant la reine Letizia d’Espagne et la princesse Lalla Meryem sur les mesures étatiques visant l’amélioration de l’accès à l’éducation pour les enfants non scolarisés. Des explications ont été également fournies sur les programmes d’éducation non formelle et de l’École de la Seconde chance, en tant que mécanisme de réinsertion des enfants non scolarisés. Cette école sera promue dans le cadre de l’initiative “Villes sans enfants en situation de rue”.

Casa de S.M. el Rey/Twitter
Sonia Moreno/Twitter

La reine Letizia et la princesse Lalla Meryem ont ensuite effectué une tournée dans les salles d’enseignement et d’apprentissage des métiers, puis ont échangé avec les enfants dans les ateliers éducatifs, pratiques et artistiques. La reine et la princesse ont également pris connaissance de l’expérience de jeunes ayant réussi leur parcours entrepreneurial ou professionnel grâce aux programmes d’éducation non formelle de l’école.

Casa de S.M. el Rey/Twitter
Casa de S.M. el Rey /Twitter
Casa de S.M. el Rey/Twitter

A l’issue de cette visite, la reine d’Espagne et la princesse Lalla Meryem ont assisté à une prestation artistique des enfants au niveau du cirque Shems’Y avant de poser pour une photo-souvenir avec les enfants de l’école.

Pendant ce temps, le roi Felipe VI a rencontré le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki et le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach. Il présidera ensuite la constitution du Conseil économique Maroc-Espagne au ministère des Affaires Étrangères.