MAROC
09/11/2018 17h:55 CET

La région Casablanca-Settat et l'UPEM lancent 4 prix littéraires

A la clé, une récompense de 50.000 dirhams pour le gagnant de chaque catégorie.

Gunter Flegar via Getty Images

CULTURE - Encourager la nouvelle génération à la lecture et à l’écriture, tout en découvrant des personnalités marquantes du patrimoine culturel marocain, voilà le nouveau projet initié par la région de Casablanca- Settat, en partenariat avec l’Union professionnelle des éditeurs du Maroc (UPEM).

En effet, les deux institutions ont annoncé le lancement de quatre prix littéraires, récompensant les essais et/ou romans de l’année dans les trois langues du pays (arabe, français et amazigh), ainsi qu’une quatrième catégorie dédiée à la traduction. A la clé, une récompense de 50.000 dirhams pour chacun des 4 gagnants. 

artisteer via Getty Images

Visant à promouvoir la dynamique culturelle dans la région, la région de Casablanca-Settat et l’UPEM souhaitent encourager les auteurs à travers 4 prix littéraires, dont les noms rendent hommage à des figures marocaines marquantes et symboliques. Ainsi le prix de l’essai ou roman de l’année en langue arabe portera le nom l’auteur Mohamed Zefzaf (1943-2001), celui de l’essai ou roman de l’année en français portera, quant à lui, le nom de l’homme de culture Driss Chraïbi (1926-2007), le prix de l’oeuvre en amazigh est en souvenir du résistant Mohamed Zerktouni (1927-1954), et le prix de la traduction sera baptisé le Prix Tayeb Saddiki en hommage au dramaturge, metteur en scène et comédien disparu en 2016.

Ouvert à tous les ouvrages imprimés et publiés par des éditeurs dans la période allant du 1er janvier au 30 novembre 2018, le concours couronne les œuvres essayistes, qui peuvent être sociologiques, anthropologiques, sociétales, socio-politiques, et les œuvres romanesques.

Le meilleur ouvrage de chaque catégorie sera sélectionné par un jury composé d’une dizaine de personnalités, dont les noms resteront confidentiels jusqu’à l’annonce des gagnants. A noter que les ouvrages devront impérativement mentionner le numéro d’ISBN, le numéro de dépôt légal et
le prix. 

Pour participer, les ouvrages devront être envoyés par l’éditeur, en sept exemplaires, accompagnés d’une lettre faisant acte de candidature, au siège de la Région Casablanca-Settat avant le 30 novembre 2018.