TUNISIE
05/07/2019 21h:24 CET

La récolte des céréales s'élève cette année à 21 millions 322 mille quintaux

Le gouvernorat de Béja occupe la première place concernant les quantités récoltées avec un taux de 21% suivi de ceux de Siliana (16%), du Kef (14%) et de Bizerte (12%).

Carita Urdshals via Getty Images

La production de céréales pour la saison 2018-2019 est estimée à environ 21 millions 322 mille quintaux contre 14,3 millions de quintaux au cours de la saison précédente, selon l’Observatoire national de l’agricuture (ONAGRI).

L’Observatoire a fait savoir, dans sa dernière publication, que la production de blé dur atteindra 11 millions 733 mille quintaux, celle du blé tendra sera de 1 million 853 mille quintaux et pour ce qui est de l’orge, les quantités s’élèveront à 7 millions 735 mille quintaux.

La récolte est estimée dans les gouvernorats du Nord à 16 millions 684 mille quintaux alors que dans ceux du Sud et du Centre elle atteindra 3 millions 890 mille quintaux.

L’ONAGRI a précisé que pour évaluer les productions des céRéales (blé dur, blé tendre et orge) dans les principaux gouvernorats producteurs de ces dernières, il y a eu adoption de la technique de l’imagerie satellitaire en évaluant la croissance des plantations par rapport aux variations climatiques tout au long de la saison agricole, depuis le début de l’ensemencement jusqu’au mois d’avril.

Pour ce qui est de l’avancement de la saison de la récolte, les superficies récoltées ont atteint, jusqu’au premier juillet 2019, environ 600 mille hectares dont 481 mille hectares au Nord et le reste au Centre et au Sud. La plupart d’entre elles sont constituées de blé dur et d’orge, selon des données obtenues par l’agence TAP auprès d’une source du ministère de l’agriculture.

Les quantités récoltées ont atteint près de 7 millions de quintaux dont 5 millions de quintaux de blé dur et tendre et 2 millions de quintaux d’orge.

Le rythme maximum de la récolte a atteint, à la fin du mois de juin 2019, environ 450 mille quintaux par jour pour se réduire au début du mois de juillet courant à 351 mille quintaux par jour.

Le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche a procédé à la prorogation de la période d’obtention de la prime de réception rapide, pour ce qui est de l’orge, jusqu’au 20 juillet 2019 et ce, pour alléger la pression sur les centres de collecte en cette période, selon la même source.

Le gouvernorat de Béja occupe la première place concernant les quantités récoltées avec un taux de 21% suivi de ceux de Siliana (16%), du Kef (14%) et de Bizerte (12%).

S’agissant de la qualité des céréales récoltées, elle est qualifiée de bonne avec l’avancement de la récolte et de la collecte dans plusieurs régions, a souligné la même source.

Le nombre total des échantillons analysés au cours de la période s’étalant entre le 17 et le 27juin 2019 a atteint 32 échantillons ayant démontré que 25% d’entre eux sont de bonne qualité et que le taux d’éclatement des grains n’a pas dépassé les 30%. Ces quantités sont vendues à leur prix maximum si elles ne contiennent pas de résidus. Le taux d’éclatement de 34% de ces échantillons s’est situé entre 30 et 70%, ce qui nécessite des réductions variables des prix de vente de ces quantités, selon l’échelle de calibrage des céréales en vigueur.

Le ministère de l’Agriculture avait annoncé le 24 avril 2019, dans le cadre de la préservation et la pérennité des équilibres de la filière céréalière et afin d’améliorer le niveau des revenus des agriculteurs, l’augmentation des prix des céréales de la récolte 2018-2019 de 7 dinars le quintal pour le blé dur et respectivement de 5 dinars et 3 dinars s’agissant du blé tendre, de l’orge et du triticale.

Ainsi, le prix de la réception des céréales à la production en plus de la prime exceptionnelle de réception rapide sera de 82 dinars pour le blé dur, 59 dinars s’agissant du blé tendre et 53 dinars concernant l’orge et le triticale.

La Tunisie consacre, chaque année, une moyenne de 600 millions de dinars à l’importation de céréales (blé tendre, blé dur et orge fourrager), selon les statistiques de l’Office des céréales (OC).

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.