TUNISIE
06/09/2019 14h:19 CET

La quantité de plastique dans les océans a explosé depuis 1945

La pollution par les plastiques serait entrée dans les archives fossiles.

Magnus Larsson via Getty Images
 Chaque année, plus de 8 millions de tonnes de déchets plastiques sont déversées dans les océans.

ENVIRONNEMENT - Jetez un coup d’œil dans les archives fossiles et vous y trouverez certainement du plastique... Une nouvelle étude publiée ce mercredi 4 septembre dans Science Advances, a révélé que les dépôts de plastique ne cessent d’augmenter depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Cette forte hausse correspond à une augmentation du taux de production de plastique dans le monde et à une augmentation de la population côtière californienne au cours de la même période. L’équipe de recherche, qui a passé au crible près de 200 ans de sédiments dans le bassin de Santa Barbara, a noté que depuis les années 1940, la quantité de plastiques microscopiques a doublé environ tous les 15 ans, explique le rapport.

L’autrice de l’étude, Jennifer Brandon, océanographe biologique à la Scripps Institution of Oceanography, a décrit la présence de ces micro-plastiques, comme une “empreinte plastique” dans le sol.

Cette empreinte est si frappante que les chercheurs à l’origine de l’étude estiment que cela pourrait servir de nouveau marqueur géologique, désignant une nouvelle ère appelée Grande accélération et marquerait le début de l’Anthropocène, l’époque géologique proposée au cours de laquelle les activités humaines ont fini par dominer la planète.

Les scientifiques ont découvert qu’en 2010, les gens délaissaient dix fois plus de plastique [dans la zone étudiée] qu’avant la Seconde Guerre mondiale.

La diversité de plastique récupérée tout au long de l’étude, montre l’évolution de celui-ci après la Seconde Guerre mondiale. Les échantillons les plus fréquemment retrouvés sont: les matériaux des sacs en plastique, des particules de plastique ainsi que des fibres de vêtements

La plupart des plastiques (67,5%) retrouvés dans le noyau après 1945 sont des fibres de vêtements.Earther

Une étude réalisée en 2016 a montré qu’un seul lavage de linge pouvait libérer 700.000 fibres micro-plastiques . 

“Nous ne les [fibres micro-plastiques] filtrons pas correctement au niveau des ménages ou des usines de traitement des déchets. Je pense que c’est la prochaine grande cause pour notre environnement”, explique la chercheuse à The Guardian. “Qu’allons nous faire à propos de nos eaux usées et avec quoi allons nous fabriquons nos futurs vêtements ?, car il est clair que [le plastique] pénètre directement dans l’océan”, poursuit-elle.

La réduction de l’utilisation des pailles en plastique et des sacs est importante, mais de plus en plus de recherches montrent que nos choix de vêtements jouent un rôle important dans la destruction de l’environnement marin. 

C’est un problème difficile à résoudre, explique la scientifique à Earther, mais ce n’est pas impossible. Les gouvernements peuvent peut-être interdire certains tissus ou inciter les sociétés à utiliser des fibres non-synthétiques. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.