MAROC
18/06/2019 18h:13 CET

La prison locale Ain Sebaa dément des allégations relatives au traitement humiliant des détenus

En réponse aux informations relayées par certains médias concernant les conditions de visite dans la prison de Oukacha

DR

SOCIÉTÉ - L’administration de la prison locale Ain Sebaa 1 dément dans un communiqué, publié ce mardi 18 juin, “les allégations” selon lesquelles des détenus de cet établissement pénitentiaire auraient fait l’objet de traitements humiliants, en raison des repas fournis, qualifiant ces propos de “calomnieux, mensongers et infondés”.

Le communiqué de la délégation générale à l’administration pénitentiaire vient en réponse aux informations relayées par certains médias concernant les conditions de visite dans la prison de Oukacha, précisant que l’alimentation des prisonniers est “supervisée par une société privée spécialisée et soumise au contrôle quotidien du médecin, du directeur et de l’économe de la prison qui veillent à contrôler la quantité et la qualité des repas et leur conformité aux critères énoncés dans le cahier des charges”.

La délégation générale à l’administration pénitentiaire a également répondu aux allégations, selon lesquelles “des détenus souffriraient de traitements dégradants lorsqu’ils se rendent à l’épicerie de la prison”, soulignant que “l’établissement pénitentiaire dispose de 9 kiosques gérés par un groupe de fonctionnaires et que le magasin est ouvert 5 jours par semaine selon le jour de la visite de chaque prisonnier, ce qui permet à l’ensemble des détenus de bénéficier facilement de ses services”.

Dans ce communiqué, l’administration de la prison de Ain Sebaa 1 a également souligné que “l’information selon laquelle les produits alimentaires seraient vendus à des prix qui dépassent l’entendement est fausse et dénuée de tout fondement”, précisant que le “magasin de l’établissement propose des produits et marchandises au même prix que sur le marché public”. L’établissement souligne également n’avoir reçu aucune plainte à ce sujet.

Enfin, la délégation générale à l’administration pénitentiaire a tenu a souligner qu’un staff de fonctionnaires a été mobilisé pour organiser le service de visite afin que les visites des prisonniers par leurs familles se déroule dans les meilleurs conditions, affirmant l’adoption d’un horaire spécial pour les fonctionnaires du service visite afin d’éviter l’encombrement et la longue attente des visiteurs, outre la création et l’équipement d’une salle d’attente en chaises, en téléviseur, ainsi qu’en autocollants et spots de sensibilisation.