MAROC
18/02/2019 12h:49 CET

La presse israélienne rapporte une rencontre secrète entre Benjamin Netanyahou et Nasser Bourita

Benjamin Netanyahou aurait proposé à cette occasion une visite au Maroc.

SEBASTIAN SCHEINER via Getty Images

INTERNATIONAL - Le ministre des Affaires étrangères marocain a-t-il rencontré le Premier ministre israélien en marge d’une réunion à New York? C’est en tout cas ce que semble affirmer la chaîne israélienne Channel 13, citée par Times of Israel.

Selon ces derniers, les deux hommes auraient eu un entretien en marge de l’Assemblée générale de l’ONU en septembre dernier. Selon un officiel israélien, cité par la chaîne, les deux hommes auraient évoqué la possibilité d’une “normalisation des relations entre les deux pays”, et fait part de “leur inquiétude commune vis à vis de l’Iran”.

Benjamin Netanyahou aurait à cette occasion proposé à Nasser Bourita une visite au Maroc pour illustrer “un réchauffement des relations diplomatiques” entre les deux pays. Une proposition rejetée par Nasser Bourita, rapporte Channel 13. 

 “3/lors de la rencontre avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Netanyahu a soulevé le souhait d’Israël de normaliser les relations avec le Maroc et s’intéresse même à la possibilité d’une visite publique dans le pays, comme celle organisée un mois plus tard dans le Sultanat d’Oman.”

 

Interrogé à ce sujet par la chaîne, le bureau du Premier ministre israélien n’a pas nié l’information mais a déclaré “qu’ils ne commentent pas les contacts réalisés avec des pays n’ayant pas de relations diplomatiques avec Israel”. Contacté par le HuffPost Maroc, le ministère des Affaires étrangères marocain n’a pour l’instant ni confirmé, ni démenti cette information.

L’annonce arrive alors que depuis plusieurs semaines, les médias israéliens se font écho d’une visite prochaine du Premier ministre israélien au Maroc. Visite qui n’a jamais été confirmée non plus jusqu’à présent par le ministère marocain des Affaires étrangères.  

Selon Le Desk, qui cite une “source diplomatique marocaine”, le même journaliste rapportant l’information de cette rencontre secrète à New York est celui qui avait également évoqué une rencontre “certaine” entre Benjamin Netanyahou et Nasser Bourita à Varsovie. Rencontre qui n’aura pas eu lieu, Nasser Bourita ne s’étant pas rendu à la Conférence de Varsovie pour le Moyen-Orient.

Un sommet controversé 

Le 14 février dernier, le Maroc était cependant bien représenté au sommet de Varsovie sur le Moyen-Orient, et ce malgré l’appel aux boycott lancé par la Palestine pour dénoncer la présence d’Israël à cet événement. 

Lors d’une interview accordée lundi à la radio Voice of Palestine, le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Malki, avait appelé les pays arabes à boycotter ce sommet ou à envoyer des représentants “moins importants” que leurs ministres des Affaires étrangères. Il avait notamment déclaré que les Palestiniens “voient dans la conférence de Varsovie un complot contre la cause palestinienne”.