TUNISIE
07/08/2019 16h:38 CET

La présidente de l'ATFD appelle à l'accélération de l'adoption du projet de la loi sur l'égalité dans l'héritage

"L’égalité dans l’héritage permettra de renforcer la place de la femme dans la société" a-t-elle affirmé.

Facebook/atfd

La présidente de l’association tunisienne des femmes démocrates (ATFD), Yousra Frawes a appelé le président de la République par intérim Mohamed Ennaceur à soutenir le projet de loi sur l’égalité dans l’héritage entre hommes et femmes, lors d’une manifestation organisée, mardi soir, à l’esplanade du musée de Carthage à l’occasion de la célébration du 30ème anniversaire de cette association.

Frawes a également appelé le président de la République par intérim à inciter toutes les parties intervenantes à adopter ce projet de loi avant la fin de la législature, rappelant le rassemblement des femmes qui eu lieu le 10 mars 2018 pour revendiquer l’égalité successorale.

“L’égalité dans l’héritage permettra de renforcer la place de la femme dans la société et la promotion de l’égalité hommes-femmes dans les postes de décision a-t-elle dit, ajoutant que le taux de pauvreté et de chômage ont augmenté ces dernières années en Tunisie.

Elle a recommandé l’application de l’article 18 de loi organique sur le budget qui stipule que le budget de l’État est basé sur le principe de l’égalité des sexes à travers la consécration de financements aux municipalités pour la construction de centres d’hébergements de femmes victimes de violence, et favoriser le transport des femmes travaillant dans le domaine agricole.

Frawes s’est félicitée de la loi organique numéro 58 pour l’année 2017 relative à l’élimination de la violence à l’égard des femmes qu’elle a qualifiée de “loi ambitieuse” nécessitant des moyens appropriés pour son application et son suivi.

Elle a souligné que l’ATFD poursuivra ses actions de militantisme pour l’amendement de l’article 13 du code du statut personnel qui stipule “que le mari ne peut s’il n’a pas acquitté la dot, contraindre la femme à la consommation du mariage et aussi l’article 23 du même code en définissant la famille sur la base de l’égalité et le partage.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.