ALGÉRIE
16/12/2018 07h:37 CET | Actualisé 16/12/2018 07h:38 CET

Valérie Pécresse, Présidente du conseil régional d'Île-de-France, en visite en Algérie

ERIC PIERMONT via Getty Images

La présidente de la Région d’Ile-de-France, Valérie Pécresse, est en visite pour deux jours en Algérie dans le cadre de l’accord de coopération avec la wilaya d’Alger, a indiqué samedi un  communiqué de la région.

Valérie Pécresse conduit une importante délégation dont Jérôme Chartier, 1er vice-président chargé de la Stratégie institutionnelle et des Relations internationales, Agnès Evren, vice-présidente chargée de la Culture, du Patrimoine et de la Création, Hamida Rezeg, vice-présidente chargée du Tourisme et Béatrice Lecouturier, déléguée spéciale à l’Orientation, a-t-on précisé de même source.

Elle est également accompagnée par de personnalités franciliennes et franco-algériennes telles que Jean Nouvel, architecte, Zahia Ziouani, chef d’orchestre, Djamel Bensalah, réalisateur et scénariste, Akrame Benallal, chef étoilé, Yamina Benguigui, réalisatrice et ancienne Ministre et Gilles Kepel, politologue, spécialiste de l’islam et du monde arabe contemporain.

Une convention tripartite sera signée, au cours de cette visite, entre la Région Ile-de-France, la wilaya d’Alger et les Ateliers Jean Nouvel portant sur la revitalisation de la Casbah d’Alger, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco depuis 1992.

Ce projet, qui associera experts français et algériens, inclura notamment la réalisation d’une vision architecturale globale ainsi que la reconversion du palais du Dar El Hamra en équipement culturel  métropolitain.

L’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile-de-France (IAU), organisme associé de la Région, sera directement associé aux travaux et pourra faire appel à divers experts franciliens dans les domaines de l’architecture, de la réhabilitation patrimoniale, de l’urbanisme et du tourisme, indique-t-on de même source, précisant que cet institut a mandaté, dès cet été, un expert architecte à Alger pour une durée d’un an, chargé de contribuer à la définition de la stratégie de régénération socio-économique de la Casbah.

Le 26 septembre dernier, le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, et la présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse, ont signé à Paris une feuille de route pour le lancement du projet de sauvegarde et de revitalisation de la Casbah d’Alger.

La signature de cette feuille de route s’inscrit dans le cadre des actions en matière de réhabilitation du patrimoine architectural de la wilaya d’Alger, suite à l’accord-cadre signé le 23 mars 2017 entre les deux régions.

L’accord-cadre de 2017 définit, rappelle-t-on, les plans d’action entre la wilaya d’Alger et la Région Ile-de-France dans les domaines de l’aménagement urbain et des transports, de l’innovation et de l’entrepreneuriat, de la coopération universitaire et de la culture, du patrimoine et du tourisme.

Par ailleurs, la présidente de la Région d’Ile-de-France devra se déplacer, au cours de sa visite en Algérie, au monastère de Tibhirine (Médéa) pour se recueillir sur la tombe des moines assassinés en 1996 par des terroristes.

Les sept moines de Tibhirine, rappelle-t-on, ont été béatifiés samedi dernier à Oran, aux côtés de douze religieux chrétiens assassinés durant les années du terrorisme en Algérie.