TUNISIE
22/03/2019 13h:50 CET

La porte-parole de la NRA offre un gâteau grenade à son fils

Dana Loesch, porte-parole du lobby des armes à feu aux États-Unis, aime les armes jusqu'à en manger.

Le HuffPost
Le très appétissant "gâteau-grenade" de Dana Loesch.

ARMES À FEU - On ne peut pas dire que la porte parole de la NRA manque de constance... Dana Loesch, connue aux États-Unis pour ses prises de paroles pour défendre le lobby des armes à feu a offert à son fils un gâteau d’anniversaire en forme de... grenade à main.

Une attention très spéciale de la part cette animatrice radio et porte parole de la National Rifle Association pour son enfant qui fête ses 18 ans, concoctée par son mari Christopher Loesch, amoureux de pâtisserie et lui aussi d’armes à feu.

“Mon aîné a 18 ans aujourd’hui. Je suis si fière du jeune homme qu’il est devenu! Aussi, regardez le gâteau que le cuistot @ChrisLoesch a fait.”

Tradition des armes

Dana Loesch avait soutenu en 2016 le candidat à la primaire des républicains Ted Cruz, puis le candidat Donald Trump à l’élection présidentielle. Elle est un des fervents soutiens médiatiques du président depuis sa prise de pouvoir. Obnubilée par les armes à feu, elle n’hésite pas à en faire la promotion sur son compte Instagram.

Régulièrement invitée à défendre le point de vue de la NRA sur les plateaux télévisés et sur les réseaux sociaux, Dana Loesch est une habituée des polémiques.

Dernier scandale en date: après la tuerie dans le lycée de Parkland qui avait fait 17 victimes, en Floride, le 18 mai 2018. La journaliste accusait les médias de créer ces tueurs de par leur couverture médiatique des événements.

″“Les médias doivent cesser de créer encore plus de ces monstres par sursaturation. Je ne dis pas de ne pas rendre compte des choses au fur et à mesure qu’elles se produisent. Je comprends cela. Mais montrer constamment l’image du meurtrier, en disant constamment son nom, est complètement inutile.”

 

Un an plus tard, la mère de famille a également provoqué les huées du public et des réactions des internautes lors de l’événement commémoratif de la tuerie, organisé par CNN. Lors du débat sur le port d’arme, la journaliste a défendu son point de vue en prenant en exemple une étudiante de 20 ans victime de viol, Kimberly Corban. “Si elle avait eu une arme, elle aurait pu se défendre, cela ne serait pas arrivé”.

La loi américaine interdit en effet la possession d’armes à feu aux moins de 21 ans dans la plupart des États. Le fils de Dana Loesch devra donc attendre trois ans de plus avant de recevoir son propre fusil d’assaut des mains de sa maman.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.