MAROC
19/08/2018 18h:36 CET

La policière argentine qui avait ému en allaitant un bébé abandonné promue sergent

Cette belle histoire sud-américaine a traversé les frontières cette semaine.

ARGENTINE - Cette policière argentine avait ému des dizaines de milliers d’internautes cette semaine, une histoire rapportée par nos confrères duHuffPost espagnol. En service pour assurer la sécurité dans un hôpital pour enfants, Celeste Ayala avait en effet allaité un bébé qui pleurait depuis plusieurs heures, après avoir demandé la permission aux responsables du service.

Un certain Marcos Heredida avait immortalisé le moment et l’avait publié sur Facebook. “Je veux rendre public ce grand geste d’amour qui s’est produit aujourd’hui avec ce bébé”, a-t-il commenté sous sa photo partagée plus de 100.000 fois, saluant l’initiative de la policière qui, “comme si elle était sa mère” a fait fi “de la saleté et l’odeur” du nourrisson abandonné pour lui venir en aide.

Depuis la publication de cette histoire, Celeste Ayala a été promue sergent par le ministre de la sécurité de la province de Buenos Aires. La policière a été reçue vendredi par ce dernier, qui tenait à la remercier en personne “de son geste d’amour spontané qui a réussi à calmer les pleurs du bébé”.

A la télévision argentine, elle a expliqué avoir “voulu apaiser (le bébé)”. “Je lui ai donc donné le sein. J’ai juste été humaine et pensé à mes petites filles à ce moment-là”, a-t-elle dit, des propos rapportés par Le Parisien.

Selon le quotidien argentin La Nacion, le bébé avait été séparé de sa mère sur ordre du tribunal de la famille et était livré à lui même dans l’hôpital.

Cette semaine, le geste de Celeste Ayala s’était retrouvé à la une de très nombreux sites d’information hispanophones. Les secours de la ville ont également rendu hommage à la jeune policière.