MAROC
02/12/2018 17h:56 CET

La police israélienne recommande l'inculpation de Netanyahu et son épouse pour "fraude"

"Je suis sûr que les autorités compétentes parviendront à la même conclusion: qu'il n'y avait rien, parce qu'il n'y a rien"

Agencia EFE

INTERNATIONAL - La police israélienne a recommandé dimanche, l’inculpation du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour “pots-de-vin”, “fraude” et “abus de confiance”, ainsi que son épouse, accusée d’“obstruction” à l’enquête, rapporte la MAP dans un communiqué. Pour rappel, la police a déjà recommandé l’inculpation de Benjamin Netanyahu dans deux autres affaires de corruption en février. 

Selon la même source, le couple est notamment soupçonné d’avoir tenté de s’assurer une couverture favorable auprès du site d’informations “Walla” en contrepartie de faveurs gouvernementale. Celles-ci pourraient avoir rapporté des centaines de millions de dollars à Bezeq, principal groupe de télécommunications israélien, propriétaire de Walla. 

Entre 2012 et 2017, le Premier ministre et son entourage sont “intervenus sur le contenu publié par le site d’information ‘Walla’ et ont cherché à influencer la nomination de personnes” afin de “publier des articles et des photos flatteuses, supprimant le contenu critiquant le Premier ministre et sa famille”, explique la police dans son communiqué résumant les conclusions de l’enquête. 

Le Premier ministre israélien a immédiatement rejeté les conclusions de la police, assurant dans un communiqué que “les autorités compétentes, après avoir examiné la question, parviendront à la même conclusion: qu’il n’y avait rien, parce qu’il n’y a rien”, a-t-il déclaré dans un communiqué. 

De son côté, le chef des travaillistes Avi Gabbay a appelé Benjamin Netanyahu à démissionner, alors que la dirigeante du parti de gauche, Meretz, Tamar Zandberg a affirmé qu”Israël doit organiser des élections maintenant”, le Premier ministre étant accusé du “plus grave délit selon la loi israélienne”.